vendredi 30 décembre 2016

Tuto make up de fêtes

 

C'est de saison pour briller de mille feux et être la plus belle. Je vous propose donc un maquillage très prisé en cette période de l'année : le "halo doré". Il vous donnera un air mystérieux tout en étant raccord avec la couleur du réveillon.

1- On utilise un fard marron foncé ou noir, voire un noir pailleté (ce soir, c'est permis), comme vous voulez (fard "Sleek", Palette Nude The Tude, The Balm), pour encadrer la paupière mobile en coin interne et externe. On étale le fard pour que ces deux points se rejoignent au niveau du creux de paupière en estompant mais toujours en veillant à ne pas dépasser au centre. 

2- Couleur star de ce make-up, vous l'appliquez en "halo"au centre de la paupière mobile (Dream mousse eyecolor, Gemey Maybelline, teinte "n°13 Or Divin"). Différentes nuances à moduler en fonction de l'intensité que vous souhaitez mais si vous en voulez plus, vous pouvez mouiller votre fard.


3- Pour donner plus de profondeur à ce regard métallique, vous pouvez souligner en ras de cils inférieurs, en coin externe votre couleur foncée et en coin interne, le doré. Enfin, en fard de transition, j'applique un fard corail (Palette Christian Dior) pour réchauffer le tout.

4- Un coup d'eye-liner, un peu de mascara et votre maquillage pourrait se suffire à lui-même. Je rajoute un peu de blush rose pour donner bonne mine.

Pour les lèvres, si vous l'osez ce soir, vous pouvez sortir le grand jeu avec un beau rouge vif. Pour ma part, j'ai opté pour un rose discret, un peu nude (Crayon lèvres Glossy Sephora, teinte "n°02 Glossy raspberry").



Produits utilisés pour ce make up:
Palette Nude The Tude, The Balm 
Dream mousse eyecolor, Gemey Maybelline, teinte "n°13 Or Divin"
Palette Blush et Ombres à paupière Compact, Christian Dior 
Mascara "Sexy Pulp", Yves Rocher
Crayon lèvres Glossy Sephora, teinte "n°02 Glossy raspberry"

mercredi 28 décembre 2016

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas

Afficher l'image d'origine Résumé : Un jeune homme emprisonné injustement pendant quatorze ans revient se venge après son évasion de ceux qui l'ont privé de son bonheur.

Mon avis : L'intrigue peut se résumer à une phrase : un aristocrate joue le rôle d'un vengeur dans l'ombre de ses ennemis. Pourtant cette intrigue que je trouve un peu réductrice (à mon sens, la vengeance n'occupe qu'une toute petite partie de ce diptyque) est emprunte de théâtralité : des rebondissements, des entrées et sorties de personnages retentissantes, de bons mots romanesques, un style caractéristique de Dumas. Inspiré de faits réels, l'intrigue est aussi le moyen pour l'auteur d'exprimer un thème récurrent dans ses romans : celui de la prison. Le topos moderne du prisonnier politique condamné injustement (qui occupe presque intégralement le premier tome), l'indignation qu'elle suscite rappelle celle d'Alexandre pour son père, le Général Dumas, héros de la Révolution, abandonné dans les prisons du Royaume de Naples.
Le mal est l'instrument de la vengeance de ce héros moderne qui pense à la loi du Talion par ses proches choix, alors même que ce pouvoir pourrait mener autant au bien qu'au mal. Le thème de la vengeance n'est possible que grâce à l'identité secrète du Comte de Monte-Cristo. Le dévoilement de sa véritable identité en fin de récit prendra alors une allure dramatique. La force du héros vient de sa connaissance, il connait l'identité de ses bourreaux et de ce fait, a un certain pouvoir sur eux. Quant à l'auteur, reflet de son protagoniste, en cachant ses secrets et en construisant une intrigue toujours surprenante, il détient aussi un pouvoir sr le lecteur, jusqu'aux scènes de révélations. L'esprit vengeur n'est pas perdu puisqu'en dernière partie du roman, son évolution lui permet de redécouvrir l'amour alors même qu'il ne s'y attendait plus. Il décide alors d'épargner Danglars. Cette dimension toute religieuse est omniprésente. Il devient triste et compatissant envers ses ennemis. L'aspect religieux du roman, incarné par le protagoniste qui passe de la vengeance de l'Ancien Testament au pardon du Nouveau. Le héros cesse alors d'être un surhomme (ou super-héros de nos jours) pour incarne une figure Christique qui s'efface une fois sa mission accomplie. Le héros avoue  qu'il a été dépassé par les événements par l'enchaînement qu'il a lui-même provoqué.
L'injustice dénoncée par l'image de la corruption des puissants à travers le personnage de Morcerf dépeint ainsi une violence morale, psychologique moderne. Ici est donc dénoncé le règne de l'argent qui nuit et corrompt tout.
Enfin, Dumas s'inspire de l'exotisme très à la mode à cette époque, qui rêve de conquêtes impérialistes, d'Algérie et d'Orient. Les Mille et une Nuits, souvent évoqué, apporte une part d'onirisme au roman non négligeable. Le thème du rêve sous l'emprise de la  drogue, avec la prise de haschich ou d'opium s'inspire de la réalité. Par exemple, lorsque Morrel est endormi dans la grotte de Monte Cristo et voir sa fiancée ressuscitée. Durmas emprunte le merveilleux dans le quotidien aux Mille et une Nuits, les personnages fabuleux, les événements si imprévus qu'ils en sont mystérieux, voire magiques. Mais aussi l'Orient des philtres et des poisons. La progression du récit, entre tensions et pauses romanesques, est toute dévolue aux coups de théâtre. L'épisode central du roman d'aventure et qui donne au roman sa dimension mythique est celui de la mort et de la résurrection. Dantès enseveli dans le linceul de l'abbé Fario ressuscite dans les flots et devient un autre homme : le Comte de Monte-Cristo. Valentine de Villefort, empoisonnée, est ensevelie puis ranimée par le Comte. Son cœur ne bat plus mais elle n'est pas morte. Ce passage est bien évidemment inspiré de Romeo et Juliette dont le philtre magique n'existe qu'au théâtre qui donne l'aspect de la mort mais qui n'en est pas que l'on retrouve uniquement chez l'apothicaire de Shakespeare. On passe la souffrance d'un personnage pour une renaissance flamboyante. La résurrection apporte une dimension mélodramatique aux amants maudits. Quant à l'homme, il ressuscite d'un passé que tous ont voulu oublier jusqu'à arriver au point culminant du roman, l'ancienne personne s'efface pour laisser place au renouvellement de soi, qui lui permet de dépasser son désespoir jusqu'à une nouvelle espérance, celle d'une nouvelle vie.
Afficher l'image d'origine
Pour aller plus loin : L'aventure de Dumas et sa prise de position vis à vis de la politique se retrouvent dans l'incarnation de ses célèbres personnages, l'Homme au Masque de Fer, Louis XVI ou Marie-Antoinette. L'Histoire se mêle à la petite histoire de ses personnages, toujours de manière épique et exaltante pour le lecteur.

lundi 26 décembre 2016

Les nouveautés d'Yves Rocher pour l'été


Et oui, Yves Rocher a décidé de sortir des nouveautés dans sa gamme solaire. J'ai donc décidé de vous les présenter avec un peu d'avance pour partager un peu de chaleur ou alors, ils seront peut-être utiles à celles et ceux qui partent au soleil cet hiver.

Huile protectrice solaire corps et cheveux SPF 15, 100 ml :

Cette brume légère et au fini non gras est mon petit coup de coeur. Elle est utilisable pour le corps et les cheveux mais au vu de la faible protection, je l'ai prise plutôt pour protéger mes cheveux du sel, du chlore et du soleil (pour info, il existe une version lait protecteur en spray avec des indices 30 et 50). Je ne connaissais pas l'huile d'andiroba mais je dois dire que l'odeur est aussi rafraichissante qu'agréable. Grâce à sa richesse en limonoïdes, cette huile est connue pour son action contre les douleurs inflammatoires articulaires, musculaires et sa capacité de répulsion des insectes et parasites. Elle est aussi réputée pour le soin du psoriasis. Bon, sur la peau, ça doit être efficace mais je ne m'en suis vraiment pas servi ainsi. Sur les cheveux par contre, j'ai été conquise : ils sont doux et ne deviennent pas gras. A appliquer sur cheveux humides et secs, on ne peut plus pratique. Mes cheveux ont bien apprécié et ne sont pas abîmés. Le soir, vous pouvez même l'utiliser pour faire de jolies ondulations. Et pour terminer, cette huile est formulée sans paraben. Bref, je l'adore ! 

Son Prix : 10, 60 €

Lait hydratant après soleil "Peau parfaite", 150 ml :


Le produit emblématique de la gamme solaire s'est refait une beauté. De quoi relayer aux oubliettes son grand frère bleu turquoise, bonjour le package transparent qui se veut "plus naturel". L'objectif à atteindre n'est pas évident avec une peau "parfaite". A l'étoile des dunes, un polyactif végétal, l'ingrédient phare semble bien mystérieux. Mais bon, la formule est plus clean que son prédécesseur avec 91% d'ingrédients d'origine naturelle et sans paraben. Pour faire simple, je trouve qu'il hydrate très bien la peau après un bain de soleil. A utiliser tous les jours. Toutefois, sur les peaux les plus sèches ou déjà abîmées, il ne sera pas assez efficace. Ceci dit, l'effet sur la peau est assez jolie, la peau est visiblement plus souple et plus lumineuse. Le bronzage est comme "amélioré" et uniformisé. Il est aussi plus cher que l'autre ce qui reste encore tout à fait abordable comparativement aux autres produits similaires.

Son prix : 12, 90 €

samedi 24 décembre 2016

Tuto make up de fêtes

Vous voulez être sur votre 31 mais vous n'avez pas envie de ressembler à une boule à facette. Je vais vous épargner maquillages à base de doré et d'argenté pour vous présenter quelque chose de mettable pour ce soir. Vous pouvez l'adapter avec plus ou moins de paillettes en fonction de l'effet recherché bien sûr. Ce maquillage ira parfaitement à toutes les couleurs d'yeux (marron et verts, surtout). Mais je le déconseille aux personnes qui ont des cernes très marqués, violacés et/ou qui ne peuvent les camoufler avec un bon anti-cernes. Perso, j'en ai mis autour de la paupière pour effacer les petite veines apparentes. Allez, que le show commence ! 

1- On va d'abord poser les bases de notre make-up. Pour cela, dans le creux de paupière, utilisez un brun clair assez chaud (Palette Glamourous Eyes, Elite. Petite astuce : cette saison, les fards orangés sont à la mode. Si vous n'en avez pas, n'hésitez pas à piocher dans vos différentes nuances de blushs. Si je vous en parle, c'est que je le fais très fréquemment. D'ailleurs, en fard de transition, j'applique un blush "Corail" de la palette Christian Dior de manière très éparse et diffuse avec un pinceau large pour créer un halo qui sera la base de votre dégradé.
2- Sur l'ensemble de la paupière mobile, j'applique le blush Fuchsia (Palette Christian Dior) de manière assez légère. La couleur sert de base uniquement et vous ne voulez pas ressembler à un clown. Enfin, on utilise notre couleur principale, cette couleur prune irisé (Fard pêcher mignon, Yves Rocher) que l'on module en fonction de l'intensité désirée.

3- On encadre notre regard pour créer l'effet smocky : en coin externe, on applique un bordeau matte très foncé (celui en bas à droite de la Palette Quatuor d'Yves Rocher) que l'on remonte à peine vers le creux de paupière. En ras de cils inférieurs, on va superposer les couleurs pour un raccord aussi troublant que mystérieux : on reprend le même marron qu'au début pour souligner le regard. Sur le coin externe, on utilise le fard irisé. En pointe interne, j'utilise un fard ocre (Palette Christian Dior) qui tire sur le doré pour la touche glamour. En point de lumière, une touche de doré (ayez la main légère ou pas !). En muqueuse intérieure, j'ai fait le choix de ne rien mettre. Mais libre à vous d'appliquer un crayon doré ou noir, c'est le soir où tout est permis après tout. Par contre, avec un smocky, l'eye-liner est obligatoire. C'est la base avec un bon mascara ! 

4- En touche finale, j'ai choisi un rouge à lèvres mauve matte assez discret. Vous pouvez vous diriger vers du plus foncé, mais je préférais mettre en valeur le regard. Je vous conseille également de réchauffer votre teint avec un bronzer pour ne pas ressembler à un cadavre.




Que pensez-vous de ce maquillage ? Personnellement, je trouve que ce charbonneux vous donne un air mystérieux très élégant. Il a l'avantage d'aller à tout le monde et se marie très bien avec les tenues de fêtes foncées (petites robes noires, velours...) qu'on met habituellement au réveillon. Je vous souhaite de passer de très bonnes fêtes et un joyeux Noël à tous ! 

Produits utilisés pour ce tutoriel :
Palette Glamourous Eyes, "n°8 Souffle d'Or", Elite
 Palette Blush et Ombres à paupière Compact, Christian Dior 
Fard pêcher mignon "n°77 Prune griotte", Luminelle, Yves Rocher 
Palette Quatuor Poudre Couleur Somptueuse"n°5 Rose Raffiné", Yves Rocher
Eyeliner Perfect Eyes, Cosmod 
Mascara "Sexy Pulp", Yves Rocher
Rouge à lèvres n°42, Luminelle, Yves Rocher

vendredi 23 décembre 2016

Test Beurre au beurre de cacao, The Body Shop

Beurre au beurre de cacao issu du commerce équitable, 250 ml

Cela faisait longtemps que je n'avais pas testé un produit de la marque. Pour l'hiver, j'avais envie d'un produit passe-partout, hydratant aussi bien les mains que le corps (dit-elle après le dernier article). Oui, je suis pleine de contradictions, vous vous souvenez. Bref, je cherche un lait et là, je me dis, super, du cacao issu du commerce équitable, c'est forcément bien.

 
Le packaging : La bouteille n'est pas en plastique souple. L'ouverture n'est pas à pompe, il ont eu la bonne idée de faire un trou minuscule dans le plastique. Problème : le lait n'étant pas liquide, comment fait-on pour faire descendre le produit ? Personne n'a fait tilt parmi ces messieurs les concepteurs ? Vous l'avez compris, pour moi, il s'agit d'un gros point négatif, voire rédhibitoire : en effet, tous les produits utilisés doivent être pratiques pour une utilisation agréable, ce qui n'est pas le cas ici puisqu'il faut se battre pour obtenir une noisette de produit.
Je dévisse carrément le capuchon mais ce n'est as encore le top pour faire couler le lait tout en secouant la bouteille ! 
Bon, ce produit existe sous différents formats notamment en pot, ce qui n'est pas ce que je préfère mais qui doit tout de même être plus pratique.

Son odeur : Exit l'odeur du chocolat, ici il est bien question de la plante de cacao. Vous savez quoi ? Et bien, je dirais plutôt que ça sent le médicament. Rien d'agréable, ni de glamour, à éviter pour séduire chéri. C'est même plutôt repoussant.

Sa texture : Rien à redire de particulier à ce sujet. C'est celle d'un lait, ni trop épaisse, ni trop fluide, elle pénètre assez bien la peau et ne colle pas aux vêtements.

Son hydratation : Je n'ai pas trop à me plaindre de ce côté-là, ma peau semble bien protégée et hydratée. Je n'ai pas remarqué de sécheresse cutanée. Ma peau supporte bien le produit et elle est assez douce.

Mon avis : Vous l'aurez compris, ce produit ne m'a pas du tout séduit. Je le déconseille à toutes les feignasses qui ont besoin d'être encouragées pour se passer du lait après la douche. 

jeudi 22 décembre 2016

Test crème pour les mains concentrée, Neutrogena

Crème mains concentrée, 50 ml


Qui dit hiver, dit crème pour les mains. Et oui, c'est de saison, c'est automatique, mes mains souffrent. Et je dois employer les grands moyens. Aussi, cette année, j'ai sorti l'artillerie lourde et je me suis tournée vers cette crème concentrée. Quesaco ? Cela signifie qu'elle est enrichie en glycérine pour soulager plus rapidement. 

Le format me convient parfaitement. Plus que les mini-tubes, celui-ci me dure un peu plus longtemps. Pas de risque de gaspillage non plus car le capuchon délivre la juste quantité à appliquer : un peti filet de crème, idéal pour les maladroites comme moi.Vous avez l'impression que ce n'est pas assez ? Détrompez-vous car la texture est assez grasse et une petite dose suffit pour toute la main. Le film protecteur pénètre dans la peau. A laisser poser avant de se coucher pour se réveiller avec des mains toutes douces. Dès la première utilisation, la peau est vraiment soulagée.

En utilisation quotidienne, la peau est hydratée et protégée contre les engelures. Fini la peau qui pique, les personnes avec ces problèmes en seront très satisfaites. Pour celles et ceux qui recherchent juste une bonne hydratation, ce produit es peut-être un peu trop riche mais la crème existe aussi en version plus légère dans cette gamme.
Vous remarquerez également que la formule est sans parfum. Donc aucune odeur particulière à noter. Pour les adeptes des odeurs chimiques et gourmandes, passez votre chemin, moi ça ne m'a pas dérangée.

Mon avis : Pour moi, un très bon produit pour cet hiver. Un indispensable pour avoir de belles mains.

dimanche 18 décembre 2016

Produits sans paraben

Résultat de recherche d'images pour "maquillage sans paraben" 

Nous aimerions tous adopter des produits plus sains, mais on prend rarement le temps de lire les étiquettes ou bien on pense que ces produits sont forcément plus chers. Pour différentes raisons, j'ai décidé de bannir le paraben de ma salle de bain. J'ai donc pris le temps de rechercher les marques qui ne comportent pas et des produits faciles d'accès, de par leur prix et de par leur disponibilité en grandes surfaces par exemple. Bien évidemment, si vous faites vos courses dans un magasin bio, vous connaissez déjà toutes les marques à base d'ingrédients naturels telle que Melvita, PolaarWeleda, Cattier, Naturé Moi, Avril, Couleur Caramel, Lavera...

Les parabens sont à première vue les conservateurs potentiellement dangereux les plus connus en France. Du fait de leur activité effective antibactérienne et antimycosique, ils sont utilisés comme antimicrobiens dans des aliments, les boissons, les cosmétiques et les produits pharmaceutiques. Ils sont soupçonnés de perturber le système hormonal. Il est aussi irritant pour la peau et déclenche des allergies chez certaines personnes.

Pour vous aider, voici les termes à bannir de la liste des composants contenant du paraben : méthylparaben, polyparaben, isoparaben, butylparaben. Bref, tout ce qui contient "paraben", c'est facile. 

Attention, devant le refus des consommateurs de l'utiliser, les industriels ont pris les devants et affichent sur leurs packagings "sans parabène". Mais cela ne veut pas dire que la formule est plus naturelle pour autant ! Il s'agit de la même formule (à base de composés de synthèse pour la plupart) dont le paraben a été remplacé par un autre conservateur chimique... qui peut être tout aussi irritant voire plus ! Le parabène est notamment remplacé par le methylisothiazolinone dans les gels douche. De nombreux consommateurs ont développé de violents eczémas. Lisez bien les étiquettes ! 

Les soins du visage

http://histoiredunparadoxe.blogspot.fr/2016/10/test-lotion-micellaire-davene.html
Lotion micellaire, Avène
Là, il est vraiment très très difficile de trouver des produits sans paraben. Pourquoi ? Parce que la plupart des crème hydratantes ont besoin de ce conservateur. Côté nettoyants, les marques de parapharmacies sont de très bonne qualité : Avène, La Roche Posay, Sanoflore, Ducray... tant pour les gels nettoyants que pour les eaux micellaires ou même les gommages et les masques. Je vous propose également les lingettes nettoyantes d'Uriage, Planters, etc... Les démaquillants Biotherm, le célèbre Aquamagnifica de Sanoflore, sont assez efficaces, y compris pour le waterproof.
Les firmes hydratantes Uriage (Crème confort hydratation dynamique notamment), Taaj, Ducray, Eucérin,  se démarquent un petit peu. Pour satisfaire toutes les bourses, vous pouvez éventuellement vous tourner vers les produits bio d'Yves Rocher. Certains produits de La Roche Posay sont aussi formulés sans paraben telle que l'Hydraphase intense légère (18, 50 €) ou la crème hydratante de Bioderma. Pour les contours des yeux, je vous conseille toujours les mêmes marques avec Embryolisse et Nuxe. Les masques Erborian offrent une bonne alternative. Pour celles qui sont intéressées par les crèmes anti-âge, je vous conseille également de vous intéresser aux produits Vichy, qui ont une assez bonne réputation.
Si vous souhaitez avoir un large aperçu de crèmes sans paraben, allez faire un petit tour ici.


Pour le corps :

On ne change pas une équipe qui gagne. Les marques de parapharmacie ont ma préférence avec comme pour le visage, des gammes étendues pour chaque firme comme Nuxe, Biotherm, Talika... Sinon, chez les grands magasins vous trouverez la marque française Evoluderm et Roger Cavailles. Un très bon raport qualité-prix pour le gel douche de Monsavon avec celui parfumé à l'amande douce qui sent vraiment très bon. Pour des soins un peu plus haut de gammes, les laits corporels du Dr Haushka, Ekos et Huygens sont très bien.
Le savon pour les mains de chez Cottage est d'un excellent rapport qualité-prix (2, 30 €). En plus, les parfums sont tellement nombreux que vous trouverez forcément votre bonheur.  
CICAPLASTBAUME B5 de la gamme Cicaplast, par La Roche-PosayEn ce qui concerne les déodorants, je suis en pleine recherche de quelque chose de satisfaisant. Lier efficacité et composants adéquats est assez difficile. Je ne l'ai pas testé mais il y a celui de Biotherm est sans paraben, je le trouve quand même encore un peu cher pour une utilisation quotidienne (19, 50 €).
Pour prendre soin de vos lèvres, le stick de la Roche Posay est d'un bon rapport qualité-prix (environ 4, 90 €), tout comme ceux de Caudalie et de SVR.
L'été, vous pouvez utiliser les huiles de monoï de la marque Hei Poa.
Enfin, petit bonus pour les petits bobos quotidiens, sachez que la gamme Cicaplast de La Roche Posay est aussi formulée sans paraben ce qui permet d'utiliser une crème cicatrisante sur les brûlures ou les boutons, et pour toute la famille surtout !

Pour les cheveux : 

http://histoiredunparadoxe.blogspot.fr/2016/01/test-soin-la-racine-du-cheveu-de.html
Soin démêlant à la racine de cheveux, Couvent des Minimes, 15,90 € 


La gamme Ultra Doux est formulée sans paraben. Aussi, vous pouvez prendre n'importe quel produit les yeux fermés (du shampooing au masque, vous pouvez vous faire toute votre routine) et on ne peut pas dire qu'ils soient les plus chers du marché... Sans parler de silicone et compagnie (et oui, je vous vois venir), de nombreux produits présents en magasin rentrent dans cette case : la gamme Fructis de Garnier, certains Elsève de l'Oréal (moi, je trouve qu'ils alourdissent les cheveux), le Petit Marseillais...

Après, si vous voulez des grandes marques, là, il y a de quoi faire : Leonor Grey, Christophe Robin, Dr Hauska... Certains produits de la marque de soins capillaires Chi sont également sans paraben.


Le maquillage


Rouge à lèvres Luminelle, Yves Rocher, 7 €
Là, il est assez difficile de trouver des produits sans paraben, mais c'est possible. Certaines marques ont fait le choix de produits naturels pour fabriquer leurs cosmétiques. Je ne m'étendrai pas sur les marques bio ou naturelles mais sans aller jusque là, vous pouvez vous pencher sur la marque Une Beauty, archi-connue pour la qualité de ses produits. A y regarder de plus près, beaucoup de produits Yves Rocher en contiennent. Aussi, fait assez rare pour le signaler, les rouges à lèvres de la gamme Luminelle n'en ont pas. Vu le prix et le large choix de couleurs, on aurait tort de s'en priver ! Quelques options parmi les mascaras non toxiques en pharmacie ou en magasins  : The Body Shop Waterproof Mascara – Black and Brown et le L’Oréal Double Extend Waterproof Lash Fortifier & Extender Mascara , en noir et en brun. Enfin, bonne nouvelle, de nombreux produits Kiko sont formulés dans paraben. Ils sont notamment approuvés pendant la grossesse (sauf les produits à appliquer sur le ventre et la poitrine). Pour des marques un peu plus populaires mais toujours avec une bonne composition : The Balm, Laura Mercier, RMS Beauty, Ciaté...
lques options parmi les meilleurs mascaras non toxiques en pharmacie ou en magasins  :
Quelques options parmi les meilleurs mascaras non toxiques en pharmacie ou en magasins  :
Quelques options parmi les meilleurs mascaras non toxiques en pharmacie ou en magasins  :
Quelques options parmi les meilleurs mascaras non toxiques en pharmacie ou en magasins  :
Quelques options parmi les meilleurs mascaras non toxiques en pharmacie ou en magasins  :
Quelques options parmi les meilleurs mascaras non toxiques en pharmacie ou en magasins  :


Vous voyez, il est possible de mieux consommer sans pour autant se ruiner ou que ce soit le parcours du combattant. La plupart de ces marques se trouvent en magasin, parapharmacies ou e-shop. Il ne reste plus qu'à changer vos habitudes et à prendre de bonnes résolutions pour l'année prochaine. Allez, un peu de motivation et votre corps vous dira merci !

mercredi 14 décembre 2016

Test poudre de soleil irisée, Sephora

Poudre de soleil irisée, teinte "Seychelles cruise n°1 clair"


Tout d'abord, je me suis laissée séduire par cet élégant packaging noir en plastique assez solide pour être transportée partout, y compris comme en vacances comme le laisse suggérer le nom de la couleur, ainsi que la présence du miroir. Bon, ça aurait été cool d'avoir en plus un petit pinceau pour le blush pour la rendre totalement nomade. La jolie rosace de cette poudre de soleil est un très joli dupe de la Terracotta de Guerlain avec cette farendole de bronzer et de blush. En plus, elle est non comédogène.
 
Elle existe en quatre nuances. La teinte testée étant la plus clair, elle me convient assez mais elle doit être trop foncée pour les peaux vraiment blanches. Elle réhausse le teint en tout subtilité avec ses nacres assez discrètes et donne bonne mine pour toute la journée. Et oui, c'est une poudre longue tenue. Qu'on se le dise, pour la partie irisée, c'est subtile, donc on ne brille pas de mille feux non plus. Néanmoins, elle reste un excellent atout sans ressembler à un clown si on a la main légère bien sûr. Dans tous les cas, je compte bien l'emmener avec moi cet été.
Petit bémol : je la trouve assez difficile à travailler et à estomper sur l'ensemble du visage. 

Son Prix : 13, 95 €
La qualité ne vaut certes pas celle de Guerlain mai en tous cas, moi, elle me convient parfaitement et je juge que son rapport qualité-prix est suffisant au vu de son utilisation. Toutefois, il est possible que ce dupe ne convienne pas aux plus exigeantes.

samedi 10 décembre 2016

Le Pendule de Foucault, Umberto Eco

Le Pendule de Foucault Résumé  : Le récit débute le , à Paris, alors que le narrateur visite le Musée des Arts et Métiers ; le narrateur raconte ensuite les événements des jours précédents et qui ont conduit à cette visite, puis raconte ses études, commencées en 1970, puis ses rencontres avec les autres personnages principaux au fil des années, incluant également quelques épisodes de la vie de Belbo en Italie à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le livre se termine quelques jours après, le 23 juin.

Quatrième de couverture : Après l'immense succès du Nom de la rose, voici le second grand roman d'un géant incontesté de la littérature mondiale.
A Paris, au Conservatoire des Arts et Métiers où oscille le pendule de Foucault, Casaubon, le narrateur, attend le rendez-vous qui lui révélera pourquoi son ami Belbo se croit en danger de mort.
A Milan, trois amis passionnés d'ésotérisme et d'occultisme ont imaginé par jeu un gigantesque complot ourdi au cours des siècles pour la domination mondiale.
Et voici qu'apparaissent en chair et en os les chevaliers de la vengeance...
Telles sont les données initiales de ce fabuleux thriller planétaire, incroyablement érudit et follement romanesque, regorgeant de passions et d'énigmes, qui est aussi une fascinante traversée de l'Histoire et de la culture occidentales, des parchemins aux computers, de Descartes aux nazis, de la kabbale à la science. Un de ces romans que l'on n'oublie plus jamais. Et assurément un classique.

Mon avis : C'est LE roman par excellence. Assez difficile d'accès, il faut se concentrer pour cette lecture aux nombreux termes techniques. Une bonne connaissance des sciences et de l'histoire me paraissent préférables pour aborder cette lecture avec plus d'aisance. Passé ces quelques obstacles, on prend plaisir à suivre ce thriller en reconstituant les différents aléas dans l'espace temporel du roman, en passant par le scandale du Protocole des Sages de Sions (ça vous rappelle quelque chose ?).
Si certains thèmes trouvent leur origine dans des ouvrages, mythes et courants existants (discutables ou non), comme souvent avec Umberto Eco, il n'est pas exclu que certaines autres soient issues de l'imagination créative de l'auteur. En tout cas, il fait preuve d'une réelle maitrise littéraire, ne serait-ce que dans la façon très vraisemblable et séduisante, qu'il a de leur trouver des similitudes, ce qui lui permet de relier entre elles ces différentes traditions ésotériques, au point d'en ébranler le lecteur qui, saisi de vertige, se demandera si ce qu'il lit n'est pas, finalement... la réalité révélée. Ou bien est-ce l'importance que l'on accorde à un mensonge qui en fait la vérité ? Dépend-elle du nombre de personnes qui y croit ?
Umberto Eco explique en quoi le choix de cette époque était nécessaire : « Entre autres, l'une des contraintes du Pendule était que les personnages devaient avoir vécu en 68, mais comme Belbo tape ses dossiers sur son ordinateur - lequel joue un rôle formel dans l'histoire, puisqu'il inspire en partie sa nature aléatoire et combinatoire -, les évènements finaux devaient nécessairement se dérouler entre 1983 et 1984, et pas avant. La raison en est très simple : les premiers personal computers avec des programmes d'écriture ont été commercialisés en Italie en 1983. »
La traduction de Jean-Noël Schifano ne me plait pas. J'ai l'impression que beaucoup de tournures de phrases ont été calquées de l'italien. J'ai également relevé bon nombre de coquilles dans mon édition. Je trouve ça assez dommage pour un ouvrage de cette qualité et pour un auteur comme Umberto Eco, parfaitement bilingue en français.

Le Cimetière de PraguePour aller plus loin : Ce jeu de renvois entre fiction et réalité, illusions et faits réels, jusqu'à en perdre le lecteur qui ne sait plus trop où il en est, de là à en devenir un peu parano, n'est pas sans rappeler le même procédé utilisé dans Le Cimetière de Prague qui évoque également la théorie du complot et les mensonges des différentes réécritures de l'Histoire.
Vous remarquerez que ce procédé a plus récemment était utilisé par Dan Brown dans le Da Vinci Code qui s'inspire d'oeuvres réelles pour cacher un sombre secret qui dépasse notre imagination. 

lundi 5 décembre 2016

Idées cadeaux pour Noël

Ca y est, nous y sommes : décembre est là et avec lui, la course aux achats de Noël. Je vous propose donc une liste non exhaustive pour (vous) faire plaisir avec comme d'habitude, une sélection pour tous les budgets. 

Harry Potter et l'Enfant Maudit, J.K. Rowling, 21 €

Boucles d'Oreilles "Agnethe" Rose Gold, Skagen, 49 €
 


Boucles d'oreilles "Attract Ear-Jacket", Swarowski, 79 €
Boucles d'oreilles "Harley Earlobe", Swarowski, 59 €


     















































  
Vivid Matte Liquid Listick, teinte Berry Boost, Gemey Maybelline, 14, 95 €
Gel crème désaltérant 30 ml, Clinique, 18 €

mercredi 30 novembre 2016

Tuto make up de soirée

 

Habituellement, vous le savez, je mise plutôt sur des maquillages nudes en utilisant beaucoup de couleurs chaudes. Plus particulièrement avec l'automne, en ce moment, j'utilise beaucoup les couleurs cuivrées et briques. Une fois n'est pas coutume donc, je vous propose un maquillage très coloré mais dans les tons froids (et oui, les fêtes approchent et avec elles, les tuto glamour et pailletés). Il conviendra très bien pour une soirée (ou en journée si vous l'osez !). Et une fois n'est pas coutume encore, j'ai décidé d'utiliser une palette de luxe au lieu de produits bons marchés (beh oui, une fois de temps en temps on peut s'offrir un petit plaisir).

1- Je commence par utiliser le blush "Corail" de la palette Christian Dior en fard de transition. Etant assez pigmenté, je n'hésite pas à l'estomper pour fondre ce halo en creux de paupière.

2- J'utilise le marron (toujours de la palette Christian Dior) qui est assez léger, en coin externe. Je remonte légèrement dans le creux de paupière pour éviter les démarcations.

3- La couleur principale de ce make up, c'est le bleu si particulier et assez intense (Palette Glamourous Eyes, Elite) légèrement irisé que j'applique sur les trois quarts de la paupière mobile.
Enfin, vous pouvez utiliser un gris foncé ou un noir peu intense en coin externe en formant un V avec votre pinceau pour un léger effet fumé. Bien sûr, vous pouvez jouer avec l'intensité de votre smocky selon l'effet recherché. Pour ma part, je trouve que plus c'est léger, plus le bleu ressortira et apporta ce petit côté mystérieux à votre regard.

4- Justement, on va s'occuper de mettre en valeur vos iris. On commence par appliquer son eye-liner noir, le plus noir de votre collection. Puis, dans la muqueuse un crayon noir le plus gras possible pour un regard de chat. En ras de cils inférieurs, on souligne le regard en mélangeant les fards noir et marron précédemment utilisés. Veillez à ne pas faire le trait trop épais pour accentuer l'aspect fumé et éviter de souligner les cernes trop foncés. Et bien sûr, le mascara pour des yeux de biche ! 

5- Sur les lèvres, jouez la carte de la sobriété : un beau nude sur des lèvres bien hydratées, à la limite du gloss, et that's it !


Produits utilisés pour ce tutoriel :
Palette Blush et Ombres à paupière Compact, Christian Dior
Palette Glamourous Eyes, "n°8 Souffle d'Or", Elite
Fard à paupières Diamond Glitter, "n°1 Noir", Cosmod
Eyeliner Perfect Eyes, Cosmod 
Crayon intensity "black", Elite
Mascara "Sexy Pulp", Yves Rocher 
Popstick Colorsensational "n°070 Orange Crush", Gemey Maybelline
Rouge à lèvres Couleur Nature "n°03 Beige Austral", Yves Rocher

vendredi 25 novembre 2016

California Girls, Simon Liberati

image couverture california girls simon liberati éditions grasset Résumé : Los Angeles, 8 août 1969 : Charles Manson, dit Charlie, fanatise une bande de hippies, improbable « famille » que soudent drogue, sexe, rock’n roll et vénération fanatique envers le gourou. Téléguidés par Manson, trois filles et un garçon sont chargés d’une attaque, la première du grand chambardement qui sauvera le monde. La nuit même, sur les hauteurs de Los Angeles, les zombies défoncés tuent cinq fois. La sublime Sharon Tate, épouse de Roman Polanski enceinte de huit mois, est laissée pour morte après seize coups de baïonnette. Une des filles, Susan, dite Sadie, inscrit avec le sang de la star le mot PIG sur le mur de la villa avant de rejoindre le ranch qui abrite la Famille.
Au petit matin, le pays pétrifié découvre la scène sanglante sur ses écrans de télévision. Associées en un flash ultra violent, l’utopie hippie et l’opulence hollywoodienne s’anéantissent en un morbide reflet de l’Amérique. Crime crapuleux, vengeance d’un rocker raté, satanisme, combinaisons politiques, Black Panthers… Le crime garde une part de mystère. L'auteur tente de reconstituer les heures qui ont précéder et qui ont suivi le drame en s’immisçant dans cette communauté sordide.

Quatrième de couverture : En 1969, j’avais neuf ans. La famille Manson est entrée avec fracas dans mon imaginaire. J’ai grandi avec l’image de trois filles de 20 ans défiant les tribunaux américains, une croix sanglante gravée sur le front. Des droguées… voilà ce qu’on disait d’elles, des droguées qui avaient commis des crimes monstrueux sous l’emprise d’un gourou qu’elles prenaient pour Jésus-Christ. Plus tard, j’ai écrit cette histoire le plus simplement possible pour exorciser mes terreurs enfantines et j’ai revécu seconde par seconde le martyr de Sharon Tate.

Mon avis : Pas ou très peu d'analyse psychologique, mais une ambiance, à la fois solaire et profondément délétère. Des jeunes filles perdues, qui trouvent en Manson, gourou performant, une réponse à leur soif d'attention, de reconnaissance et d'amour. Certaines d'entre elles ont été malmenées durant leur enfance, d'autres recherchent juste un maître à penser, un guide, une voie à suivre dans cette Amérique puritaine se disloquant sous l'essor du mouvement hippie. Ils sont les disciples de Charles Manson, des paumés venus grossir les rangs de la Famille de Spahn Ranch ; un ancien plateau de cinéma planté dans le désert à quelques kilomètres d'Hollywood. Là, ils endurent la saleté, la faim, recherchent l'amour de l'autre dans l'orgie. Août 1969, Manson leur passe en boucle le White Album des Beatles auquel il prête des messages subliminaux. Cette vie en vase-clos et les drogues aidant, tous boivent ses paroles et attendent l'Apocalypse imminent dont Manson les sauvera. Déifié, le gourou incrimine la population noire et prêche un racisme d'une rare violence. Il entend initier une guerre entre les blancs non-initiés à sa philosophie qu'ils nomment « cochons » et les noirs. Un gourou, voilà ce qu'il était, ni plus ni moins. Il a beaucoup fasciné mais aujourd'hui encore, on peut trouver des personnages aussi charismatiques pour leur petite taille et qui pousse à faire des choses ignobles... 
Bien documenté, sans aucun commentaire, moralité ou apologue, brutalement vrai, mais jamais voyeur, ce récit nous donne à voir de l'intérieur- on épouse le regard de Sadie, de Tex, de Linda..- l'épopée sanglante d'une folie manipulatrice dans des décors de cinéma rendus complètement surréalistes : vieux ranches poussiéreux, clubs de motards tout droit sortis d'Easy Rider, belles villas hollywoodiennes, désert du bout du monde, plages de surfeurs blonds et bronzés.. Si les scènes de violences ne sont pas reléguées au deuxième plan, elles ne versent pas pour autant dans le voyeurisme pur. Fiction fondée sur des faits réels, California Girls permet de mieux appréhender ce drame et d'avoir une vision globale de sa genèse. Mais qu'on ne se méprenne pas, cela reste une fiction basée sur des faits réels. L'auteur, bien que documenté, n'a pu qu'imaginer ce qu'il a pu se passer. On se relève, bel et bien sonné de ces quelques pages, se rappelant que Manson, ordonnateurs de massacres, a toujours oeuvré pour que la réalité la plus inconcevable dépasse la fiction. Leader délétère, monstre charismatique, il a marqué la fin de cette année et les autres à venir du sceau de la mort et relégué le California Dreamin' au rang de cauchemar. On ne sait plus trop quelle est la part d'horreur, de cauchemar dans tout ça... Le lecteur lui-même est emmené dans ce tourbillon psychédélique.  Le fait divers est traité comme une étude quasi clinique des faits et empêche malheureusement, l'émotion d'étreindre le lecteur, qui se sent parfois un peu oppressé par cette description presque linéaire de faits particulièrement glauques. On a en effet l'impression de se retrouver un peu devant un rapport de justice ou de tribunal et cette accumulation de rapports sur laquelle s'appuie Liberati possède ses avantages et ses limites.
Mais cela nous force à voir un peu plus loin et à nous poser cette question : si les peinture d'Hitler avaient eu du succès, celui-ci serait resté un barbouilleur sans talent mais ne serait peut-être pas devenu le monstre que l'on a connu ? Si Charles Manson avait réussi dans la musique, s'il avait pu développer le talent que lui reconnaissaient Neil Young et Denis Wilson eux-mêmes, il n'aurait pas eu besoin, peut-être, d'étendre son emprise de gourou maléfique sur des drogués bourrés de substances hallucinogènes des membres de sa « Famille ».

dimanche 20 novembre 2016

Routine à adopter pour les peaux à imperfections


Je sais que vous être très nombreux(ses) à vous poser des questions sur les produits à adopter pour les peaux à tendance acnéique ou avec des imperfections. Tout d'abord, je vous précise qu'il s'agit ici de simples conseils d'hygiène qui ne se substituent en aucun cas à l'avis d'un professionnel qui pourra donner des produits plus adaptés et un traitement de fond à vos problèmes. 

1- N'utilisez pas de produits trop agressif pour éliminer les imperfections. Bannissez l'Eau précieuse et le Biactol qui vont accentuer l'inflammation de votre peau, laquelle produira davantage de sébum et poursuivra le cercle vicieux. Bref, utilisez de bons produits. Je ne saurais que trop conseiller ceux de parapharmacie qui sont efficaces sans être trop agressifs pour votre peau. Ils ne sont pas beaucoup plus chers que les produits des grandes surfaces. Privilégiez des produits non comédogènes et hypoallergéniques qui ne boucheront pas vos pores.  Je vous conseille tout particulièrement la gamme très étendue "Sébium H2O" de Bioderma et dans laquelle vous trouverez forcément votre bonheur. 


2- Nettoyez. Il est très important d'enlever toute impureté et excès de sébum le matin et le soir pour ne pas obstruer les pores (d'où l'importance des produits non comédogènes). Libre à vous de choisir le nettoyant qui vous convient le mieux : gel, lotion, eau micellaire... Vous pouvez tabler sur les marques de références les yeux fermés telles que Bioderma, Avène, Ducray (notamment pour le dos et le décolleté si vous avez des boutons également sur cette zone)... 

3- Hydratez. Ce n'est pas parce que vous avez des imperfections qu'il faut sauter cette étape essentielle. Là encore, je ne saurais que vous conseiller les marques citées plus haut qui vous proposeront des produits adaptés à vos besoins. En plus d'une crème hydratante, utilisez une crème cicatrisante (par exemple celle d'Aderma, la Duo que vous pouvez utiliser sur à peu près tout) qui réduire l'apparence des points noirs et des cicatrices d'acné.

Sébium Global Cover4- Petit bonus, si vous êtes complexé(e)s par l'aspect de votre peau, une petite nouveauté chez Bioderma vient de sortir : le Sébium Global Cover, une crème teintée à haute couvrance qui va camoufler les imperfections, unifier votre teint et traiter le problème en profondeur. Un deux en un, génial. Si vous souhaitez simplement camoufler, des fonds de teint spécifiques existent aussi comme chez La Roche Posay. Renseignez-vous ! 

Avez-vous des problèmes de peau persistants ? Quelles sont vos solutions ? N'hésitez pas à partager vos astuces !