lundi 25 juillet 2016

Sur la blogosphère

Voici une nouvelle édition de la sélection des articles qui m'ont marquée ces dernières semaines. Une fois n'est pas coutume, j'ai décidé d'élargir un petit peu l'horizon des articles que je vous propose. N'hésitez pas à me dire si cela vous plait ou si vous préférez que je reste concentrée sur les sujets qui nous intéresse.

Qu’y a-t-il dans nos boîtes de thon ?

Une fourchette et une boîte de thonOn nous dit qu'il faut diminuer sa consommation de viande. On nous dit que manger trop de poisson, ce n'est pas la solution compte tenu de la présence de mercure. Demain, tous vegans ?





GAME OF THRONES SAISON 6Je trouve que se poser certaines questions et les mettre en relation avec des séries, ce n'est pas une mauvaise idée. Certains crieront à la vulgarisation mais moi je préfère que la philosophie soit accessible à tous. Pour aller plus loin, j'ai bien envie de me procurer ce livre. Au fond, ça ressemble un peu à de la critique littéraire, non ? Et Game of Thrones, ne l'oublions pas, est un livre.

Une manucure glitter

manucure glitter_BAS (2) Bon, je reviens quand même un peu à la beauté. Voici un article qui vous donnera quelques idées de manucure. Je me contente généralement d'une manucure unie et assez classique, bien que parfois colorée. Je ne suis pas très paillettes. Ici, j'ai trouvé qu'une petite touche était assez bien vue et plutôt discret. Bref, j'ai une petite préférence pour le duo blanc-doré.

Tout ce qu'il faut savoir sur le vernis semi-permanent
Et dans la même veine, pour toutes celles qui se posent des questions sur la technique du vernis semi-permanent...

vendredi 22 juillet 2016

Mini vernis, Peggy Sage


Mini vernis it-color, teinte n° 5002 "Jasmine", 5 ml

J'ai eu le plaisir de recevoir la toute nouvelle collection de la marque Peggy Sage composée de plusieurs gammes : it-color, quick dry, perfect lasting, natural'style, etc. Ces mini vernis sont assez pratiques. La petite contenance permet de changer souvent sans que le vernis ne sèche.
Tout d'abord, je dois dire que les différentes nuances de couleurs sont toutes ravissantes et donnent envie d'être essayées. Les noms donnés à ces couleur sont tout aussi ludiques, des prénoms féminins emblématiques. Je n'ai jamais eu l'occasion de tester les vernis Peggy Sage et j'étais donc très curieuse. J'ai choisi pour commencer la gamme it-color et la couleur "Jasmine" que je trouvais très estivale.

- Couleur : Tout d'abord, le nom de cette couleur est très bien choisi. Non seulement il fait apel à notre enfance en faisant référence au grand classique de Disney, Aladdin, mais en plus il permet tout de suite de cerner cette nuance très difficile à décrire. En effet, il illustre la couleur du costume de la princesse, un vert clair et exotique. Sur l'ongle, elle est assez conforme à celle du flacon.

- Pinceau fin : Il permet une application assez facile et précise. Pour tout vous dire, j'ai même pu me lancer pour la toute première fois dans le nail art (sans grande réussite toutefois à cause de mon manque de dextérité).

- Texture : Assez fluide. Les deux couches sont obligatoires pour avoir une couleur homogène et intense. Toutefois, je trouve qu'elle reste assez difficile à étaler sur l'ongle et qu'elle demande une précision que tout le monde n'a pas. Après, c'est une question de goût. La texture ne me convient pas personnellement.

- Séchage : Je ne sais pas trop quoi en penser. Il me paraissait assez court. Toutefois, en lien avec la tenue du vernis, je crois que le temps de pause n'était pas suffisant ou bien, il ne sèche jamais, à voir...

- Tenue : J'ai été très déçue. Malgré une application dans les règles de l'art (une base + 2 couches de vernis + top coat), le vernis n'a eu aucune tenue. Au bout de quelques heures à peine, le bout de l'ongle porte des marques très visibles de l'usage courant de ses mains, sans parler des éclats et autres écaillements sur la surface de l'ongle.

Son Prix : 3, 90 €

C'est pas cher mais la qualité n'est pas au rendez-vous. Certes, la collection est très étendue avec une grande variété dans les gammes et dans les nuances de couleurs. Mais j'ai l'impression que la notoriété de la marque n'est pas à la hauteur de ses prestations.

mercredi 20 juillet 2016

Masque Confort Extrême, Yves Rocher

Masque Confort Extrême, Active Sensitive, 75 ml


Ce masque a été élaboré pour les peaux sensibles. La promesse est claire : en gros, on enveloppe la peau de douceur, de confort, sans picotements, bref le pied. L'ingrédient phare de ce produit : la fève d'Anta aux propriétés apaisantes et olive bien sûr. Extraite d'un arbuste du Brésil (la fève d'Anta), la Sophorine végétale participe au système de défense de la plante face aux agressions extérieures. Sans colorant et sans composé animal. Yves Rocher met en avant une fois de plus l'utilisation de produits naturels (bon, on sait qu'il y a quelques ajouts qui le sont moins et notamment du paraben...).

Le package est assez sympa. Sous forme de tube, il est assez pratique et permet de bien doser le produit dans la paume de la main. Un fond blanc et des écritures et capuchon roses girly, la cible est évidemment féminine avant tout. Le design épuré veut néanmoins rappelé une certaine sobriété de la marque pour souligner son côté nature et fiable. 
Aucune odeur particulière à noter si ce n'est celle du "propre". Vous voyez ce que je veux dire ? Un peu comme la crème Nivea. 

Concrètement que se passe-t-il ? La texture de ce marque est assez particulière, elle ressemble davantage à celle d'une crème hydratante (fondante, crémeuse) d'où ce côté cocooning mis en avant par la marque. 
Son utilisation : Simplissime ! On l'étale en couche épaisse sur le visage, on laisse pénétrer pendant 5 minutes et on enlève l'excédent avec un mouchoir. J'adore le principe du sans rinçage. En plus d'être écologique, c'est rapide et sans contrainte. On peut presque s'en tartiner le matin avant d'aller travailler. J'en profite même pour le laisser poser toute la nuit. Malgré la texture assez épaisse, cela reste un masque et la pénétration est assez bonne. Je n'ai pas eu de sensation de peau grasse après avoir enlever le surplus. La peau est visiblement lissée et repulpée. Il est très agréable à porter et ne démange pas du tout (je n'ai pas une peau des plus réactives mais elle est parfois sujette aux rougeurs ce qui n'a pas été le cas avec ce produit). Les peaux sèches l'apprécieront. On a vraiment l'impression d'offrir une bonne dose d'hydratation à sa peau. D'un autre côté, je trouve que ma peau est apaisée dans le sens où j'ai moins la sensation de la peau qui tire. Plus qu'hydratée, je dirais donc que ce masque peut être utilisé en appoint pour les périodes de sécheresse cutanée, après une exposition au soleil par exemple. Néanmoins, petit point négatif, il n'y aura pas d'action sur le long terme. Limite, il faudrait l'utiliser quotidiennement (ce que je ne conseille pas à la base pour les masques hydratants). Oui, ce produit se rapproche donc davantage d'une crème apaisante.

Mon avis : Ce n'est pas donné pour une produit Yves Rocher mais en général les produits pour le visage sont assez chers hormis quelques exceptions. En profitant des réductions fidélités, il reste abordable. Je trouve qu'il y a un assez bon rapport qualité-prix.
Petit info de dernière minute : En fait, il semblerait que ce produit ne soit plus commercialisé ! Seulement en cadeau pour les abonnées ?

lundi 18 juillet 2016

Palimpsestes, Gérard Genette

Résumé : Dans cet ouvrage, Gérard Genette expose les différentes manières dont un texte peut renvoyer à un autre. Références, hypotextes, hypertextes, tout ça est bien compliqué mais expliqué à l'appui d'exemples, de citations et d'ouvrages aussi divers que le roman, le théâtre ou la littérature moderne. Un grand classique du genre dont tous les étudiants en littérature ont entendu parler à propos de la transtextualité.

Quatrième de couverture : Un palimpseste est, littéralement, un parchemin dont on a gratté la première inscription pour lui en substituer une autre, mais où cette opération n'a pas irrémédiablement effacé le texte primitif, en sorte qu'on peut y lire l'ancien sous le nouveau, comme par transparence. On entendra donc, au figuré, par palimpsestes (plus littéralement : hypertextes ), toutes les œuvres dérivées d’une œuvre antérieure, par transformation ou par imitation. De cette littérature au second degré, qui s’écrit en lisant, la place et l’action dans le champ littéraire sont généralement, et fâcheusement, méconnues. On entreprend ici d’explorer ce territoire. Un texte peut toujours en lire un autre, et ainsi de suite jusqu’à la fin des textes. Celui-ci n’échappe pas à la règle : il l’expose et s’y expose. Lira bien qui lira le dernier.

Mon avis : Gérard Genette, grand critique littéraire, se moque de l'érudition. Toutefois, son ouvrage ne s'adresse pas à n'importe qui ; que ce soit pour la compréhension du vocabulaire employé (avis à tous les étudiants en littérature, vous allez bouffer des figures de style) ou pour le nombre de références aux auteurs classiques (une bonne culture littéraire est requise pour comprendre toutes les subtilités loin d'être développées). Une fois ces difficultés maîtrisées, le lecteur averti prendra plaisir à aller au fond des choses, à décortiquer les analyses de Genette, à goûter ses jeux de mots et autres calembours. Il pourra même apprécier la découverte du côté gai luron chez Proust (qui l'eût cru ?). Pour les autres, la lecture sera plus fastidieuse, voire ennuyeuse.
Le sous-titre de l'ouvrage La littérature au second degré est assez évocateur. Le double-sens met en évidence l'humour de l'auteur ainsi qu'évidemment l'analyse littéraire en elle-même. "Cet état de choses montre, au figuré, qu'un texte peut toujours en cacher un autre, mais qu'il le dissimule rarement tout à fait". Le ton est donné.

samedi 16 juillet 2016

Test Gommage pour les mains, Organic Surge

Gardeners hands scrub, 150 ml


Avant de rentrer dans le vif du sujet, je souhaite vous parler un peu de la marque anglaise Organic Surge. Pour celles et ceux qui ne la connaissent pas, il s'agit d'une firme bio et naturelle, à base d'ingrédients organiques ou biologiques. Ils ne contiennent ni parabène, ni Sodium Lauryl Sulfate, ni parfum de synthèse, ni colorant artificiel, ni les huiles minérales, les antioxydants chimiques, le propylène glycol et les agents moussants agressifs. De plus, ni les produits, ni les ingrédients contenus dans le produits ne sont testés sur les animaux et conviennent aux végétariens ou aux végétaliens. Elle bénéficie d'ailleurs du label Eco-cert.
 
La gamme Gardeners est dédiée aux soins pour les mains. Celle-ci se trouve dans un joli package menthe à l'eau assez soigné et qui donne envie de s'y intéresser de plus près. Je trouve qu'il fait aussi très estival. Vous pouvez donc compléter votre collection avec la crème.

Enrichie des huiles essentielles de citron, basilique et romarin, ces plantes ont toutes des propriétés apaisantes. Elles conviendront à toutes les mains irritées ou abîmées. J'ai donc décidé de tester le gommage pour les mains. Avec le soleil, c'est plus adapté que les crèmes. Toutefois, cela permet également de prendre soin de ses mains tout en éliminant les peaux mortes. D'ailleurs, la texture du gommage est assez épaisse. On a un peu l'impression de se mettre de la crème riche avec des granulés pour le côté exfoliant. C'est un peu comme un produit multifonction. Les mains sont nourries grâce à la présence d'huile d'olive. Massez, respirez, décontractez-vous durant cette pause bien-être. Après les avoir rincées, vos mains seront toutes douces. Comme pour le corps, je vous conseille de procéder au gommage de vos mains environ une fois par semaine.

Une odeur qui reste dans cette ambiance naturelle ; son parfum est assez particulier, je vous l'accorde. Il ne m'a pas vraiment gênée. Toutefois, sachez qu'il s'estompe au rinçage. Le pot est énorme et on utilise finalement assez eu de produit donc autant vous dire que c'est plutôt économique.


Son Prix : + ou - 10 €
Dans ma démarche pour me tourner vers davantage de produits naturels, je compte bien tester d'autres produits de la marque. D'autant plus que je les trouve assez accessibles au vu de la composition.

Vous pouvez trouver ces produits sur le site de la marque qui livre également en France.

jeudi 14 juillet 2016

Tuto Make Up Sun Kisses


Aujourd'hui, je vous propose un tuto make up qui sera parfait pour vos belles soirées d'été sur une peau bronzée. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser des fards plus irisés qui seront mis en valeur par les reflets du coucher de soleil. Vous pourrez ainsi épater vos amis lors de vos soirées apéro. Allez, je vous montre tout ça.

1- Pour commencer, on applique le fard de couleur rose, en haut à droite, un rose pastel mais qui est assez soutenu et légèrement irisé, en creux de paupière. On insiste bien et on n'hésite pas à déborder. 

2- J'utilise un fard marron mate et assez léger pour repasser mon creux de paupière et bien estomper  (Palette Glamourous Eyes, Elite). On peut également déborder en coin externe pour apporter de la profondeur au regard. J'utilise aussi cette couleur en ras de cil inférieurs pour souligner mon regard. 

3- Sur la paupière mobile, on applique le même rose en dégradé.  Puis, en point de lumière au centre, on ajoute un rose soutenu et pailleté (Ombre à paupières Color Appeal, l'Oréal, teinte "n°154 Qwartz Rosé"). C'est le moment de briller de mille feux. Une touche de mascara et voilà c'est tout ! Simplissime, non ?

4- Pour aller avec ce maquillage, je vous conseille de faire un contour de lèvres avec un crayon plus foncé que le reste, un bois de rose par exemple. Puis, un rouge à lèvres rose clair et irisé. Le contraste sera très beau, vous verrez. Enfin, pour jouer la glam touch jusqu'au bout, n'oubliez pas de porter du bronzer et si vous aimez, un blush couleur corail. Effet coucher de soleil réussi.

  ------------------------

Produits utilisés pour ce make up : 

Palette Quatuor Poudre Couleur Somptueuse"n°5 Rose Raffiné", Yves Rocher
Palette Glamourous Eyes, "n°8 Souffle d'Or", Elite
Ombre à paupières Color Appeal, l'Oréal, teinte "n°154 Qwartz Rosé"
Mascara "What's your type", The Balm
Crayon à lèvres teinte "n°62 rose doux", Guerlain
Rouge à lèvres Luminelle n°50, Yves Rocher

samedi 9 juillet 2016

Les Médicis, Marcel Brion

 Résumé : Plus qu'une biographie sur les membres de cette illustre famille, cet ouvrage expose également le contexte social et historique. Ainsi, cela vous permettra de mieux cerner cette période charnière du XIVème au XVIIIème siècle et l'influence de cette famille sur leurs contemporains.

Quatrième de couverture : Banquiers, maîtres de Florence, papes, humanistes et mécènes, les Médicis ont incarné la Renaissance italienne. Du XIVe au XVIIIe siècle, ils ont été des acteurs majeurs de l'échiquier politique européen.
De Cosme l'Ancien à Laurent le Magnifique et Cosme Ier, premier grand-duc de Toscane, l'ascension des Médicis a été exceptionnelle : ils ont marié leurs filles à des rois, ont prêté de l'argent aux monarques, sont devenus papes et ont été au coeur des grands courants sociaux, culturels et politiques de leur temps. Rois sans couronne, ils ont été les maîtres de la République de Florence. Encourageant et subventionnant les génies naissants, la Renaissance toscane a rayonné grâce à eux du plus magnifique éclat. De la Florence de Dante à la veille de la Révolution française, Marcel Brion fait revivre les passionnants destins de cette captivante lignée.

Mon avis :  Je continue mon petit tour sur Florence et la Renaissance (rassurez-vous, je vais me calmer). Pour une biographie plus complète des Médicis relatant l'histoire en propre de chaque membre de la famille, je vous renvoie vers d'autres ouvrages. Celui-ci est très bien documenté sur tout le contexte historique et est très accessible. Il demeure néanmoins incomplet par choix. D'où mon habitude de lire plusieurs ouvrages du même type. Tous se complètent les uns les autres. On ne peut pas tout dire dans le même. Vous l'aurez compris, il ne s'agit donc pas d'une critique. Marcel Brion, membre de l'Académie Française, était un fantastique historien et spécialiste de la Renaissance italienne. Il a par ailleurs écrit des biographies sur d'autres personnages illustres de cette période tel que Leonard de Vinci ou Michel-Ange.
 
Pour aller plus loin : Je vous conseille l'ouvrage de Franco Cesati qui détaille un peu plus l'histoire de chacun des membres de la famille (moins tourné vers le contexte historique, sic !).

lundi 4 juillet 2016

Vernis à ongles Couleur Végétale d'Yves Rocher

Vernis Couleur Végétale, Teinte "Jaune Yuzu", 5 ml

Chaque année, Yves Rocher sort une collection capsule pour l'été. Cette année, la gamme éphémère "Pop Exotic" se pare de couleurs tropicales : jaune, fuchsia, turquoise. Allant des rouges à lèvres au mascara, en passant par les stickers autocollants pour les ongles, la franchise surfe toujours à la pointe des tendances et de manière toujours accessible pour les fashionistas au porte-monnaie réduit. Ainsi, les vernis sont au prix de 2, 95 € et viennent compléter la gamme Couleur Végétale déjà bien fourni. La marque se tourne de plus en plus vers les nuances et ajoute des couleurs de plus en plus subtiles aux teintes déjà existantes (que ce soient les mates, les irisés ou ceux à paillettes). 
Maintenant, rentrons un peu dans le vif du sujet pour vous parler de ce vernis couleur jaune citron et le comparer à la collection permanente (cf. mon dernier article paru au mois d'octobre dernier). 

- Couleur :  Maintenant, vous savez ce qu'est le yuzu. Le nom de la teinte aurait donc du me mettre sur la piste. Je cherchais un jaune pastel et je me suis largement trompée. Vu de loin, ça y ressemble. En vrai, sur les mains, il ressemble à la couleur de votre tube de peinture jaune primaire utilisé au collège.

- Gros pinceau : Comme toute la gamme, le pinceau est large et épais. Très facile à utiliser, il est parfait pour l'application du vernis.

- Texture : Il est très très épais. Un peu difficile à uniformiser sur l'ongle à mon avis. Même avec deux couches, il est parfois dur d'avoir une couleur identique sur toute la surface de l'ongle. Je n'aime pas trop cet effet. Ca fait peu soigné. L'aspect pâteux passe sur une couleur foncée, sur une couleur flashy, ça casse.

- Séchage : Autre point négatif pour ce vernis, c'est une plaie ! Il ne sèche pas ! Plusieurs heures après, vous pourrez retrouver du jaune sur ce que vous touchez...

- Tenue :  J'avoue m'être assez focalisée sur le séchage. Etant donné que cela faisait des marques disgracieuses, que c'était moche, j'ai fini par l'enlever. Je ne peux donc pas vraiment vous parler de la tenue. Ceci dit, étant donné qu'il est formulé de la même manière que tout la gamme Couleur Végétale, j'imagine que la tenue est la même. 

Son Prix : 2, 95 €
Il est bon marché c'est certain et vu la modicité de la somme, on peut se permettre de changer souvent. Ceci dit, je vous déconseille fortement cette teinte qui est moche et n'a rien de fun.