vendredi 30 septembre 2016

Recette : pancakes en 5 minutes

Pancakes à la banane

Le matin, vous êtes pressé. Vous cherchez à faire un bon petit déjeuner, nutritif, mais qui ne vous prend pas trop de temps. Là, je vais vous donner une recette que tout le monde appréciera. Même les personnes qui font un régime hyper protéiné. En 5 minutes, oui, oui, 5 minutes top chrono, vous pouvez faire des pancakes. Et le tout, avec une fourchette et une poêle.

Pour 1 personne : 1 oeuf, 1 banane

1- Couper la banane bien mûre en petits morceaux dans un bol et y ajouter votre oeuf. Mélanger jusqu'à obtenir une pâte compacte.

2- Dans une poêle chaude, verser des petits paquets et laisser cuire 2 minutes sur chaque face. Une délicieuse odeur de banane envahit votre cuisine, c'est prêt !

Vous pouvez les déguster natures ou accompagnés de sirop d'érable, de confiture... A votre convenance !


mardi 27 septembre 2016

L'Iliade, Homère

 Résumé : Illustre poème de 16 000 vers raconte un célèbre épisode de la Guerre de Troie centrée sur le personnage d'Achille et sur les sentiments qui l'animent : l'orgueil, l'amitié et enfin, la pitié. Plus particulièrement, il s'agit de la dixième et dernière année de siège, la guerre est longue, les esprits des héros grecs et troyens s'échauffent. La guerre touche à sa fin et donc, Troie est sur le point de tomber (je ne vous spoile rien là, rassurez-moi). L’Iliade raconte la querelle entre le célèbre guerrier Achille et le roi grec Agamemnon, contraint par Apollon de rendre à l'ennemi sa captive Chryséis, fille du prêtre d'Apollon, s'approprie celle d'Achille, Briséis. Cet abus de pouvoir touche l'orgueil d'Achille qui refuse désormais le combat et prie même pour la victoire des troyens (chant I). Achille est exaucé et peu à peu, les troyens arrivent aux portes du camp grec (chants II à VIII). Nous arrivons au tournant de l'action...

Quatrième de couverture : "Auprès des nefs aux poupes recourbées, et autour de toi, fils de Pélus, les Akhaiens insatiables de combats s'armaient ainsi, et les Troiens, de leur côté, se rangeaient sur la hauteur de la plaine. Et Zeus ordonna à Thémis de convoquer les Dieux à l'agora, de toutes les cimes de l'Olympos."

Mon avis : Fascinée par la mythologie grecque, je connaissais évidemment le sujet de ce poème mais je n'en avais jamais tenté la lecture. J'ai du mal à comprendre pourquoi je n'avais pas lu ce classique avant. J'ai donc profité de l'été pour me plonger dans cette lecture passionnante. Histoire de la colère d'Achille, le poème épique n'est pas qu'une histoire de batailles et de violence mais traite également du rapport des hommes entre eux et de la responsabilité de l'individu dans le groupe, celle du conflit entre instinct et norme sociale, entre sauvagerie et civilisation, entre nature et culture. D'autre part, d'autres thèmes majeurs sont évoqués tels que celui de la faute et de l'orgueil : celle d'Agamemnon qui abuse de son pouvoir et celle d'Achille lui refusant son pardon. Cela implique une logique implacable dans la mythologie, garantie de l'ordre voulu par les Dieux : toute faute mérite un châtiment. Bien que la présence de ceux-ci soit omniprésente dans tout l'ouvrage, ils laissent malgré tout leur libre arbitre aux hommes : la guerre de Troie étant de leur fait à cause de la querelle des trois déesses Héra, Athéna et Aphrodite ; elle était néanmoins inévitable et prévue par le père d'Hélène et ne font que précipiter les événements. Ainsi, Achille abandonnant la bataille, il était prévisible que la victoire aille aux troyens. La volonté des Dieux n'intervient pas dans la responsabilité des humains, d'ailleurs, ils n'en sont finalement que le reflet. Comme eux, ils se querellent et sont agités de sentiments et donc sont capables de prévoir les agissements des humains. Leur rôle est juste de veiller à ce que les mortels n'outrepassent pas leurs rôles afin de préserver l'équilibre du monde. Leur présence dans l'épopée magnifie l'action héroïque en sacralisant l'aventure humaine.
A toutes fins utiles, je vous rappelle que les poèmes homériques ont d'abord été transmis par une tradition orale d'où un style un peu particulier. Les divers anecdotes et éléments perturbateurs ont pour but de toujours tenir en haleine le lecteur comme un auditoire d'où une variation importante avec des changements de points de vue des grecs aux troyens, du monde des dieux à celui des hommes... Ces alternances rendent le récit moins monotone. A ce propos, loin d'être inutiles, les répétitions et autres formules convenues du genre épique ou dites "homériques" ont aussi pour but de situer l'action et les personnages et rappellent au lecteur ce qu'il a pu oublier dans un foisonnement de détails.
N'oublions pas tout de même dans tout ça d'apprécier la poésie de l'écriture et la richesse des magnifiques images métaphoriques.

Pour aller plus loin : Je ne vous conseillerai pas de regarder le film Troie de Petersen même si Brad Pitt y joue un Achille dans toute son impétuosité. Je m'intéresserais plutôt à un autre aspect dans toutes ces références autour de la guerre de Troie et me tournerais davantage vers le théâtre. Vous pouvez lire les grands classiques de Racine Andromaque et compagnie. Pour quelque chose d'un peu plus original, je lierais bien plutôt La Guerre de Troie n'aura pas lieu de Giraudoux. 

samedi 24 septembre 2016

Tuto make up lumineux


Aujourd'hui, je vous propose un maquillage so glowly. En quelques minutes chrono, il apportera de la lumières aux teints ternes. Vous allez vite devenir accroc, croyez-moi. Evidemment, pour ce make up, il vous faut un teint impeccable. Je le déconseille aux peaux à imperfections et aux peaux grasses (il ne fera que faire ressortir les peaux qui brillent).

On commence par unifier son teint en appliquant une base éclat avec des mouvements circulaires vers le bas du visage pour donner cet aspect lumineux. 

1- On applique un fard doré (Dream mousse eyecolor, Gemey Maybelline, teinte "n°13 Or Divin") sur l'ensemble de la paupière mobile en tapotant délicatement afin de garder toute l'intensité de la couleur.

2- Sur l'ensemble de la paupière et jusqu'au ras de cil, on va jusqu'au bout en utilisant un fard ocre (Palette Glamourous Eyes, Elite) pour apporter de la profondeur à notre maquillage. Une touche de mascara et c'est tout.

Vous pouvez accentuer cette partie nacrée par un fard doré et un illuminateur si vous trouvez que le maquillage manque de peps. Pour apporter une touche couleur et un peu de fantaisie (il n'y a pas que les paillettes dans la vie), en ras de cils inférieurs, j'ai appliqué une touche de violet satiné que vous retrouverez dans quelques bonnes palettes.

Si vous voulez aller jusqu'au bout du thème, vous pouvez mettre un rouge à lèvres doré qui mettra en valeur les peaux mattes ou un corail aux sous tons pailletés orangés, pour ma part, j'ai choisi un corail matte qui contrastera davantage sur ce make up lumineux.


  ------------------------
Produits utilisés pour ce make up : 
Pink Perfect Cream, Erborian
Palette Glamourous Eyes, "n°8 Souffle d'Or", Elite
Dream mousse eyecolor, Gemey Maybelline, teinte "n°13 Or Divin"
Mascara "Sexy Pulp", Yves Rocher
Rouge à lèvres sans transfert n°606 "Pêche velouté", l'Oréal

jeudi 15 septembre 2016

Une odeur de vacances



Le blog peine à retrouver un rythme régulier, vous l'aurez remarqué. Ces derniers temps, j'ai du mal à m'organiser et préparer des articles à l'avance. Mais, ne vous inquiétez pas, je vais faire le nécessaire, je vous le promets. Mais je ne veux pas vous faire des articles pour faire des articles et préfère vous servir un minium de qualité tout de même.

Aujourd'hui, je voulais partager avec vous mon expérience. On a toutes nos petits rituels, nos petites manies. Parfois, il arrive même que l'on fasse certaines associations. Pour ma part, j'associe invariablement depuis des années l'été à l'odeur du monoï. Et qui dit monoï, en ce qui me concerne, dit Yves Rocher. Leur gamme est tellement étendue, quasi institutionnelle, qu'il est impossible pour moi de ne pas faire le rapprochement. Et avec le bel été indien que nous avons eu, il était normal pour moi de prolonger le plaisir et cette odeur de vacances, ce parfum sucré et addictif. Le package est assez agréable et estival. Plutôt bien pensé, la plupart des flacons en plastique sont pratique à utiliser et à emporter en vacances. La couleur bleu "lagon" nous fait voyager. Cette année, je n'ai pas pris l'huile sèche, mais il reste également un incontournable de la gamme. Le gros point noir de tous ces produits : malgré le fait d'afficher en gros que tous les ingrédients sont naturels, en y regardant de plus près, on découvre que la composition est loin d'être clean avec la présence de sulfate et de paraben.

Pour commencer, il y a le classique shampooing-douche des lagons. Chaque année, je l'emporte partout avec moi. Quel plaisir de rentrer de la plage et de se doucher avec ! Pour les cheveux, l'odeur est assez agréable. Malheureusement, il n'est pas taillé contre le sel et le chlore et risque de revenir avec une chevelure filasse, mieux vaut donc l'utiliser occasionnellement. La présence de sulfate est sans appel, je ne l'utilise pas quotidiennement et certainement pas sur le long terme. Les différents formats sont très pratiques selon la durée de vos vacances (maintenant, je sais exactement quelle dose il me faut pour quel séjour !).

 


Bien sûr, il y a le lait hydratant après-soleil. Cette odeur est beaucoup plus subtile, le monoï y est moins perceptible. Sa fonction hydratante est parfaite. La crème a un fini non gras et laisse une peau légèrement satinée du plus bel effet. D'ailleurs, mon homme y est aussi accroc que moi !

Pour tous les jours, dès les beaux jours, mes collègues me suivent à la trace avec cette eau des vahinés que je vaporise sur mes vêtements et mes cheveux. Elles savent que dès le mois de mai, j'attends l'été avec impatience et que cela donne un air de vacances à n'importe quelle tenue. Son parfum de fleur de tiaré et d'ylang-ylang nous transporte littéralement. Oui, c'est totalement régressif, mais c'est tellement bon !Toutefois, l'odeur est moins forte que pour l'huile sèche.





Enfin, pour les journées ensoleillées où j'ai envie de quelque chose de moins entêtant et de plus léger, il existe également l'eau hydratante. Le vaporisateur permet de se rafraichir en ville comme à la plage et le tout, sans en faire profiter tout le voisinage. A utiliser comme une brume et tracer un sillage tout en subtilité. Son petit plus : les propriétés hydratantes de l'aloé vera issue de l'agriculture biologique. Ce produit est l'un des rares sans paraben.




Vous voyez, il y en a forcément pour tous les goûts et toutes les envies. Et vous, y a-t-il une odeur que vous déclinez à l'excès ? Quelle odeur associez-vous à l'été ? Ou à d'autres saisons d'ailleurs ? Avec l'arrivée de l'hiver, ce sera pour ma part, sans aucun doute, la cannelle ! 
Si vous avez une routine un peu plus green susceptible de remplacer celle-ci avec des odeurs aussi addictive, je suis toute ouïe !

lundi 5 septembre 2016

Les nouveautés du mois d'août

Forcément, pour cette édition des nouveautés du mois, ça sent les vacances et le soleil. Un peu de Méditerranée avec la gamme solaire de la Roche Posay aux accents grecs (oui, l’étymologie de la gamme m'a beaucoup intéressée). 

Crème Solaire Anthelios SPF 50+, La Roche Posay :

Cette crème est d'une efficacité redoutable. Je la conseille à toutes celles qui ont la peau sensible au soleil, celles qui ont la peau fragile, qui ne doivent pas s'exposer, qui veulent éviter le masque de grossesse... bref, elle assure ! Avec sa protection, vous ne craignez rien, elle résiste à l'eau, elle est magique. Elle ne vous empêche pas de bronzer, mais ce sera plus long qu'avec une moins bonne protection. Seul bémol, le format que j'ai choisi cette année. Ce petit tube me paraissait assez pratique pour le temps que je suis partie. Mais l'embout pompe ne délivre pas assez de produit et n'est pas pratique du tout sur la plage. On a toujours l'impression que le tube est presque vide, même à peine entamé. Rassurez-vous, la crème existe en d'autres formats.Il faut ajouter que la crème n'est pas facile à étaler, assurez-vous de l'étaler partout sous peine de démarcations. Malgré tout, Je suis conquise et je la rachète tous les ans. 

Après-soleil Posthelios, La Roche Posay :

Post Helios = après soleil. Logique, non ? Oui, il m'en faut peu. Ce produit a également le mérite d'être efficace. Il hydrate visiblement la peau et lui apporte tout ce dont elle a besoin après une exposition a soleil. Sa texture ressemble assez à un beurre. Néanmoins, malgré toutes ses qualités, pour le visage, je la trouve un peu grasse. La peau brille un peu trop à mon goût (et je la déconseille carrément aux peaux grasses donc).

Correcteur peau parfaite, Yves Rocher :

Je suis retrouvée à mes premiers amours. Ce stick offre une couvrance juste ce qu'il faut. Ma peau était plutôt pas mal ce mois-ci, pas grand chose à camoufler hormis quelques cernes. Bon, évidemment, j'ai choisi ma teinte habituelle, un poil trop claire pour la saison.





Fard à joue, Sephora :  

Idéal pour avoir bonne mine, il me fallait un blush sans en faire trois tonnes pour mes belles soirées ensoleillées. Je dois dire que celui-ci n'est pas très pigmenté et qu'il en faut beaucoup pour voir quelque chose. Ils conviendront à celles qui cherchent un effet très naturel. Pour le prix (10, 95 €), je ne suis pas convaincue. Bon, il est vrai qu'il risque de durer longtemps car il est assez grand.

------------------------------------------
Voilà, beaucoup de soleil donc pour ce mois-ci. Avez-vous découvert quelques bons produits solaires ? Cap sur l'hydratation pour la rentrée et à très bientôt pour une nouvelle édition des nouveautés. N'hésitez pas à me dire quels ont été vos produits chouchous cet été et partager vos découvertes. On ne sait jamais, elles pourraient figurer aux favoris de l'été prochain ;)