mardi 25 octobre 2016

Quelle est la différence entre un déodorant et un anti-transpirant ?

Le déodorant
 
On a souvent tendance à confondre déodorant et anti-transpirant. Les déodorants permettent de masquer les odeurs de transpiration et de réduire le niveau de bactéries des aisselles, à l’aide d’ingrédients comme le parfum ou l’alcool, mais ne contiennent pas de sels d’aluminium. Il ne bloque pas le processus naturel de transpiration. Un déodorant a généralement une efficacité d’une durée de 24h.

L'anti-transpirant 

Les anti-transpirants ajoutent à la fonction de déodorant celle de réduire la transpiration au niveau des aisselles. Composé d’un parfum et d’un agent anti-transpirant/bactérien. L’agent anti-transpirant est lui-même composé de sels d’aluminium, qui forment une fine couche sur les glandes sudoripares. C’est cette couche-même qui réduit le flux de la transpiration pendant un certain temps.il permet à la fois de masquer les odeurs de transpiration, de réguler le flux de la transpiration et de réduire le nombre de bactéries responsables des odeurs. Lorsqu’un anti-transpirant est appliqué à la surface de la peau, ses principes actifs sont dissous dans la sueur ou l’humidité présentes à la surface de la peau au niveau des aisselles. La substance dissoute forme un gel, créant ainsi un petit « bouchon » provisoire près de la partie supérieure de la glande sudoripare, ce qui réduit considérablement la quantité de sueur sécrétée à la surface de la peau. Le gel anti-transpirant sera éliminé lors d’un bain ou d’une douche d'où une efficacité prolongée au-delà des 24h même si des applications renouvelées d’anti-transpirant peuvent aider à réduire la transpiration et rester frais tout au long de la journée (ce que personnellement je trouve dégoûtant : c'est comme si vous emprisonniez votre transpiration et toute les bactéries tout contre vous. Donc non, on ne vaporise pas une couche après le sport, on file sous la douche). Les anti-transpirants limitent la transpiration axillaire mais n’ont pas d’impact sur la capacité naturelle du corps à réguler sa température. 
 
Leur composition

L’alcool est un ingrédient présent dans certains produits à bille, aérosols et gels. Les principes actifs des anti-transpirants et des déodorants sont souvent dissous dans l’alcool grâce à sa rapidité de séchage une fois appliqué sur la peau et à la sensation immédiate de fraîcheur qu’il confère.
Les sels d’aluminium sont les principes actifs des anti-transpirants. Ils agissent en réduisant le flux de sueur provenant des glandes sudoripares et apparaissant à la surface de la peau. Les aérosols et les produits à bille contiennent la plupart du temps du chlorhydrate d’aluminium, tandis que les sticks, gels et autres produits solides sont souvent composés d’un sel d’aluminium appelé zirconium. Ces sels offrent un moyen sûr et efficace de contrôler la sueur.
Les sels d’aluminium présents dans les anti-transpirants sont des agents antimicrobiens naturels qui éliminent aussi les bactéries sur votre peau. Des déodorants à haute efficacité sans sels d’aluminium existent et reposent sur l’utilisation d’agents antimicrobiens spécifiquement développés, tels que le triclosan ou le polyhexaméthylène biguanide.
L’alcool permet aussi de tuer efficacement les bactéries, ainsi, les déodorants et anti-transpirants contenant de l’alcool (ou de l’éthanol) sont capables de limiter l’odeur de transpiration en combattant les bactéries à l’origine des mauvaises odeurs.
Le savon et l’eau ne sont pas entièrement efficaces pour tuer et éliminer les bactéries présentes au niveau des aisselles. C’est pourquoi, beaucoup de gens utilisent un anti-transpirant et un déodorant quotidiennement pour réduire l’odeur de transpiration et la sueur.
Des parfums sont utilisés dans la plupart des déodorants et des anti-transpirants afin de masquer les odeurs de transpiration et d’apporter une sensation de fraîcheur au consommateur. Presque tous les anti-transpirants et déodorants contiennent des huiles émollientes afin d’apaiser et d’adoucir la peau. Pour les produits à bille et les sticks, les huiles apportent également une sensation de glissement lors de l’application du produit.
Les agents hydratants utilisés dans les antitranspirants sont généralement de la glycérine ou des huiles dérivées de plantes comme l’huile de tournesol (helianthus annuus). La plupart des anti-transpirants contiennent aussi une huile pour empêcher le produit de sécher et de former des dépôts, ce qui minimise les résidus de produit sur la peau et les vêtements. La silice, un minéral naturel, est également utilisé dans les anti-transpirants et les déodorants pour absorber cette huile afin que la peau ne reste pas trop grasse après application.
La grande majorité des anti-transpirants et déodorants ne contient pas de parabènes car ceux-ci s’auto-préservent généralement.
 
La différence entre le déodorant et l’anti-transpirant se situe donc au niveau de la composition de celui-ci. Dans tous les cas, les déodorants et les anti-transpirants sont conçus pour laisser respirer la peau. J'ajouterai enfin que personnellement et par principe de précaution, je cherche à éviter la présence de l'aluminium qui favoriserait le cancer du sein mais également la maladie d'Alzheimer. J'espère simplement que ce petit laïus vous aura aidé à mieux comprendre les étiquettes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Veuillez rester poli et courtois