lundi 29 mai 2017

Test Haircaire d'Organic Surge

La gamme pour les cheveux d'Organic Surge

Ma routine capillaire avec Organic Surge!

Je vous en ai parlé déjà à plusieurs reprises maintenant, la marque anglaise Organic Surge utilise des ingrédients bio .En plus d’offrir des cosmétiques de qualité, Organic Surge prend à cœur le cas de la pauvreté en Afrique. Tous les produits achetés chez Organic Surge concourent au soutien apporté aux enfants pauvres de ce grand continent. La société se charge de leur offrir un abri, de la nourriture, les soins médicaux nécessaires, une bonne éducation… Ce sont surtout les orphelins, les enfants atteints du VIH Sida et les handicapés qui sont ciblés par ce soutien.
Eco Bundle Moisture Boost Conditioner
L'utilisation d'une gamme complète que ce soit pour le corps ou pour les cheveux, est toujours un plus. On dit que chaque produit se complète et renforce les autres. J'étais à la recherche d'un peu de fraicheur et de légèreté pour mes cheveux et surtout avec des ingrédients naturels. Mon cuir chevelu est assez irrité, j'ai des démangeaisons, bref, rien de très glamour. Il fallait donc que j'assainisse toute ma routine capillaire. Tous les produits proposés sont élaborés à partir d’ingrédients naturels notamment des huiles essentielles parfumées (reste à voir si vous les supportez bien sûr). Il ne contient aucun produit chimique, ni agent moussant agressif pour que les cheveux puissent conserver leur gaine protectrice naturelle et éviter les irritations du cuir chevelu. Il est respectueux des animaux et convient aux végétariens et aux végétaliens.

La présentation des produits est assez sobre. Toutefois, ils sont assez féminins et attirants en comparaison avec d'autres produits du même type. Les emballages transparents sont relevés d'une couleur pastel (ici lavande, rien à voir avec ce qu'il y a dedans) ce qui est assez utile pour voir s'il reste du produit. Les formats tubes sont assez pratiques (tête en bas) mais le shampooing et l'après-shampooing ne se démarquent pas assez l'un de l'autre à mon goût (si ce n'est par la couleur et la consistance du produit). Il n'y a a pas d'odeur particulière à noter, ni de parfum chimique. La contenance des produits est correcte, ce qui permet de les utiliser un petit moment et d'instaurer une vraie routine afin d'en voir les effets sur votre chevelure.J'ai choisi la gamme pour cheveux secs et/ou frisés à l'huile d'olive méditerranéenne, aux amandes et au poivre noir.

Organic Surge Moisture Boost ShampooLe shampooing ressemble à une texture gel, translucide. Mes cheveux son brillants et j'ai noté une diminution des démangeaisons après plusieurs utilisations même si elles n'ont pas complètement cessé (je soupçonne maintenant ma brosse d'en être responsable). Toutefois, il doit être malgré tout asséchant pour mon cuir chevelu puisque j'ai noté un regain de pellicules (glamour, me revoilà).

Organic Surge Moisture Boost ConditionerBizarrement, la texture de l'après-shampooing est assez épaisse (et oui, il y a lieu de confondre ces deux produits). Sa couleur beige est peu attirante. Toutefois, une fois posée, la matière englobe le cheveu et le nourrit en profondeur. Les cheveux sont doux sur les longueurs et le restent plusieurs jours. On peut également l'utiliser sur cheveux colorés pour préserver la beauté du cheveu.


Quant au masque, l'avantage de celui-ci est son temps de pose : 2 minutes suffisent pour profiter de ses bienfaits. On peut dire que c'est l'idéal pour éviter de poireauter sous la douche. Contrairement aux autres produits de la gamme, celui-ci est à l'huile de coco pure et aux extraits de plantes (il contient néanmoins de l'alcool et du limonène).

Globalement, les cheveux sont visiblement beaux et brillants, sans que l'effet soit évidemment miraculeux. Toutefois, l'utilisation régulière des produits (combo : shampooing + après-shampooing au moins deux fois par semaine + le masque une fois par mois) semble un peu trop riche. Les cheveux regraissent un peu trop vite à mon goût. Les prix sont évidemment plus chers que pour des produits d'hypermarché ( 10, 39 € pour un seul et 18, 71 € pour le duo, vous pouvez vous les procurer ici) mais restent globalement raisonnables pour des produits bio. La routine complète vous reviendra au prix d'un shampooing de grande marque. A noter que depuis,les masques n'ont plus l'air d'êtres vendus. Alors, avez-vous envie de tester cette routine ?

vendredi 26 mai 2017

Tuto make up de printemps

 Une fois n'est pas coutume, je voulais vous proposer quelque chose de différent, de colorié, bref de quelque chose que je n'ai pas forcément l'habitude de faire. Bien sûr, on reste raisonnable, il ne faut pas abuser quand même. 

1- On se choisit un joli bleu, plus ou mois intense, plus ou mois clair. J'ai opté pour un bleu marine assez discret (Bleu d'Orient, Christian Dior) que j'ai beaucoup estompé car le bleu sur les yeux, je ne suis pas fan, mais qui cela peut se moduler. Je l'ai appliqué en coin externe de ma paupière mobile jusqu'au centre en étirant bien la matière.

2- Pour le coin externe, prenez un marron métallique (fard "Seductive", Palette Nude The Tude, The Balm). On rejoint le bleu et on dépasse légèrement le creux de paupière.

3- En ras de cils supérieurs, on utilise un marron très foncé (fard "Silly", Palette Nude The Tude, The Balm) presque noir, moi, j'ai opté pour la version irisée que l'on applique en guise d'eyeliner. Cet aspect fumé épaissit la frange des cils sans se la jouer aussi dramatique que l'eyeliner. 

5- Sous le sourcil, j'ai choisi une version encore colorée puisque j'ai opté pour un doré discret (Palette Glamourous Eyes, Elite) que l'on applique avec parcimonie. Un coup de mascara et c'est tout pour éviter de ressembler à un clown.

5- Pour les lèvres, je vous suggère un fuschia assez doux (Palette trio pour les lèvres, Christian Dior) mais si vous osez la version flashy, foncez !




  ------------------------
Produits utilisés pour ce make up:
Palette Blush et Ombres à paupière Compact, Christian Dior 
Palette Nude The Tude, The Balm 
Palette Glamourous Eyes, "n°8 Souffle d'Or", Elite
Palette Trio pour les lèvres "n°690 Rendez-vous", Christian Dior

mardi 23 mai 2017

Test The Balm



 La marque The Balm est mondialement connue. Elle est appréciée de toutes les fashionistas et autres youtubeuses. Avec des produits qui restent abordables malgré tout, ils sont surtout connus pour leurs packages retro. Il y a quelques temps, je vous avais parlé d'un produit que je n'avais pas du tout aimé (voir mon avis sur le Stainiac). Je me suis donc demandé si la qualité des produits était au rendez-vous. J'ai donc commandé des essentiels maquillage que j'utilise souvent, voire au quotidien pour vous donner mon avis sur des produits basiques. Alors la marque est-elle réellement à la hauteur de sa renommée ? 


Palette Nude The Tude : 

Je vous en parle très souvent, je l'utilise également beaucoup dans mes tuto (ici, le tout premier). Cette palette, bien qu'un peu datée est un must have. Elle contient toutes les couleurs nudes dont vous aurez besoin au quotidien. Pas de fantaisie, certes, mais elle convient très bien à un maquillage quotidien, du plus clair au plus foncé, de jour comme en soirée, elle contient de nombreuses possibilités. Comme d'habitude, le package est soigné avec ses pin-up. Elle est aimantée, ce que j'apprécie grandement pour ne pas en mettre partout. En effet, les fards sont assez poudreux, ce qui ne me dérange pas particulièrement personnellement. Elle reste abordables et la contenance des ombres à paupières est correcte même si pour ma part, si je devais faire une palette, j'aurais tendance à mettre le fard le plus clair (ici en locurrence, le blanc mat "Sassy") de manière plus élargie. Il manque également une couleur chair, pour une palette de tons nudes, c'est un peu dommage. Enfin, je dirais que les fards ne sont pas ultra-pigmentés pour les teintes les plus claires, c'est décevant de ce point de vue. Petite mention pour le pinceau fourni avec, que je trouve très pratique et plutôt de bonne qualité. En effet, il est bien utile pour tracer un trait en ras de cils. 

Mascara Whats Your Type :

Je vous en avais déjà parlé sur le blog l'année dernière, mais quoi de plus naturel que de parler du mascara. Je ne m'étendrai pas sur la question, simplement, je dirai que l'effet de ce mascara est tout simplement exactement ce que je recherche : il recourbe les cils et les étire de façon naturelle. Malgré tout, pour celles qui recherchent du volume, contrairement à ses promesses, il n'en apporte pas.

Eyeliner liquide, Schwing :

Une couleur intense, un noir très pigmenté, une très bonne tenue, une pointe fine qui permet d'être très précis et d'appliquer le produit très facilement : bref, vous l'aurez compris, je n'ai rien à redire à l'eyeliner de la marque.

Rouge à lèvres The Balm Girls :
Notez tout d'abord ce packaging cartonné façon "affiche de film" avec son casting. Dans ma lancée folle sur les rouges à lèvres en ce moment, j'ai opté pour ce joli corail qui dans ma tête est tout à fait représentative du printemps. Le joli package vintage de la marque et le contraste du tube qui ressemble un peu à ceux de Mac m'a séduite. Il est doux et hydrate bien mes lèvres. Avec sa tenue somme toute correcte, je n'en demande pas plus. Mais avec le temps, je trouve que cette couleur ne me correspond pas vraiment.  Je lui ai préféré ce rouge profond que je mets de façon plus régulière...


Voilà, j'espère que ces produits vous ont permis de vous faire un avis sur cette marque. Et vous, l'avez-vous déjà testée ? En aviez-vous envie ?

samedi 20 mai 2017

Masque de nuit au ginseng, Sephora

Masque de nuit au ginseng , gelée fraiche, 8 ml

Sephora sorti depuis quelques temps une multitude de soins au visage, j'en avais acheté quelques uns lors de mon dernier haul. Chaque couleur représente un ingrédient phare destiné à lutter contre un problème spécifique :
Résultat de recherche d'images pour "masque nuit sephora"
  • Masque nuit Miel Crème confort – Nourrissant apaisant
  • Masque nuit Grenade Gelée fraîche – Défatigant énergisant
  • Masque nuit Thé vert Gelée non grasse – Matifiant anti-imperfections
  • Masque nuit Rose Gel-crème fondant – Ultra-hydratant éclat
  • Masque nuit Lotus Gelée fraîche – Hydratant relaxant
  • Masque nuit Lingzhi Crème onctueuse – Anti-âge lissant
  • Masque nuit Ginseng Gelée fraîche – Tonifiant raffermissant
  • Masque nuit Perle Gel-crème fondant – Uniformisant éclat
Le jaune, c'est la couleur de la gamme au ginseng, destinée à rendre la peau plus tonique.
Résultat de recherche d'images pour "masque nuit sephora" 
Bon déjà côté packaging, les gars, l'écriture blanc sur fond jaune pour les conseils d'utilisation, c'est pas une super idée. Les petites capsules ne prennent pas de place dans la salle de bain et sont protégées par un emballage cartonné (même si ce n'est pas top pour l'environnement). Ce petit format vous permet de vous en acheter plusieurs en fonction de votre besoin du moment. Au niveau de l'application Sephora nous recommande de l'appliquer le soir en couche fine et uniforme. Du coup là on se demande pourquoi il y a autant de produit dans la capsule ? En effet, même s'il s'agit d'une mono-dose, il y a suffisamment de produit pour deux utilisations mais la capsule n'est pas prévue pour être refermée, c'est un peu dommage.

Côté composition, ce n'est pas du joli. D'autant plus que l'ingrédient mis en évidence pour lutter contre le problème associé se trouve très loin dans la liste (donc, il n'y en a que très peu), devant les champignons (what ?!). Bref, c'est que de l'eau, du vent.

Le masque a une texture gel très agréable à l'application qui apporte de la fraicheur sur à la peau (étonnant pour un masque de nuit) qui ne dure pas mais qui a l'avantage de ne pas dégouliner. La peau absorbe assez rapidement le produit, rassurez-vous il n'y en aura pas partout sur l'oreiller. D'ailleurs, au bout de quelques minutes, ça ne colle plus et tout a disparu au réveil.
Pas d'effet miracle. Ceci dit, la peau est un peu plus uniformisée. Mes imperfections et autres traces de boutons semblent atténuées. Ce n'était pas l'effet voulu et je ne sais pas si c'est vraiment dû au masque, mais je prends quand même. En ce qui concerne la tonicité de la peau, je ne pense pas qu'on puisse avoir des résultats sur une seule utilisation évidemment. Mais si on en achète tout un paquet, l'intérêt du produit n'est plus le même, non ?

Son Prix : 3, 95 €, 

Mon avis : c'est cher et c'est pas cher. En effet, comparativement à un masque en tube classique, ce n'est pas si donné vu le nombre d'utilisations. Mais je ne pense pas être la cible (petite jeune attirée par un package coloré). Je ne suis pas sûre non plus de son efficacité. Cependant ce n’est peut-être pas la meilleure solution pour votre porte-monnaie et pour votre planète si vous vous faites des masques régulièrement. Pour les voyages et celles qui se font des masques occasionnellement, ça reste une excellente option.

dimanche 14 mai 2017

Le nouveau nom, Elena Ferrante

L'amie prodigieuse, tome 2 : Le nouveau nom par Ferrante Résumé :
On retrouve les deux jeunes femmes à leur adolescence, dans les années soixante. Pour Lila Cerullo, née pauvre et devenue riche en épousant l’épicier, c’est le début d’une période trouble : elle méprise son époux, refuse qu’il la touche, mais est obligée de céder. Elle travaille désormais dans la nouvelle boutique de sa belle-famille, tandis que Stefano inaugure un magasin de chaussures de la marque Cerullo en partenariat avec les Solara. Pour Elena Greco, il est encore question des amours de jeunesse, éperdument amoureuse de Nino Sarratore, qu’elle connaît depuis l’enfance et qui fréquente à présent l’université. Mais les choses ne vont pas exactement se passer comme elle l'aurait voulu...

Quatrième de couverture : Le soir de son mariage, Lila comprend que son mari Stefano l’a trahie en s’associant aux frères Solara, les camorristes qui règnent sur le quartier et qu’elle déteste depuis son plus jeune âge. De son côté, son amie Elena, la narratrice, poursuit ses études au lycée. Quand l’été arrive, les deux amies partent pour Ischia, car l’air de la mer doit l’aider à prendre des forces afin de donner un fils à Stefano.

Mon avis : Vous l'aurez compris, le chemin des deux jeunes femmes s'éloignent, mais ils restent bien parallèles l'un à l'autre, quitte à se recroiser de temps en temps. C'est la vie. C'est exactement ça. En grandissant on perd de vue ses amis les plus proches. Lila semble avoir fait un "beau mariage", le succès de Stefano, l'argent... Tout semble lui réussir. Mais peu à peu, Elena s'aperçoit que tout n'est pas si rose. En effet, une parenthèse enchantée- des vacances "de luxe" à Ischia, au bord de la mer- jette soudain la lumière crue du soleil d'été sur cette mascarade. Tout vole en éclats. Tout se détériore: la vie de l'une, celle de l'autre et même celle de tous les très jeunes couples qui les entourent... Lila la belle, l'insolente fait l'épreuve de la passion, de l'abandon, de l'humiliation, de la chute mais sans jamais se départir de sa morgue flamboyante. Lenù, la moche, la boutonneuse, la miséreuse, réussit à sortir de l'ombre, à séduire,à conquérir la reconnaissance sociale mais sans jamais se départir d'un sentiment d'illégitimité qui mine même ses plus grandes réussites.
L'amour n'est pas au rendez-vous : les flirts se succèdent plus pas convention et désir de conformité que par passion. La violence est encore là, bien présente au coeur des mots : violence des sentiments, les coups (c'est normal pour les femmes d'être corrigées au gré de l'humeur et de l'alcoolémie de leurs conjoints). 
Le récit est superbement construit, les événements qui font progresser la narration se succèdent tout en intégrant une fine analyse des sentiments et émotions de la jeune étudiante, lancée dans un courant dont elle ne peut apprécier les fluctuances et les dangers. Même l'écriture du roman semble tirer sa substance de leur lutte fratricide et de leur amitié indéfectible: quand elles sont trop éloignées l'une de l'autre, les péripéties romanesques deviennent mécaniques, répétitives ou sans grand intérêt. Même phénomène pour les personnages: si les hommes ont plus de relief, d'individualité, bizarrement, les autres figures féminines -Carmen, Pinuccia, Ada, Marisa, Gigliola... - perdent leurs contours et paraissent un peu interchangeables face à ces deux dévoreuses d'identité que sont Lila et Lenù. La fougue d'Elena Ferrante passe aussi dans son art des ruptures: comme le tome 1 (allez voir ma fiche, ici), qui s'arrêtait sur l'entrée provocante, au mariage de Lila, des deux frères Solara, les maffieux du quartier, le tome 2 lui aussi s'achève sur une rencontre inattendue et éprouvante... de quoi mettre nos nerfs à rude épreuve.

Celle qui fuit et celle qui reste
Pour aller plus loin : Et c'est là que je vous dis de filer chercher le tome 3. Malheureusement, tandis que le 4ème opus est sorti en Italie et qu'une série est prévue, le tome 3 n'est pas disponible en poche actuellement. J'ai donc décidé d'attendre un peu avant de poursuivre la saga.

jeudi 11 mai 2017

Multi-Active yeux, Clarins




Multi-Active Yeux, 15 ml

Je vais vous raconter ma vie mais je crois que je vous en avais déjà touché un mot. Ces derniers temps, je me réveille avec le contour des yeux gonflés, ce dont je n'étais pas du tout habituée. Ca met du temps à dégonfler en plus. J'ai donc décidé de sortir l'artillerie lourde et de tester cette nouveauté de chez Clarins. Alors oui, j'ai encore cassé mon PEL sur ce coup-là. Mais, si mon choix s'est porté sur ce produit, c'est parce que j'ai lu beaucoup d'avis positifs sur la question.

Le package est des plus réussis. Il est petit et féminin. Bon, sa couleur rose me fait plutôt pensé aux embellisseurs pour les lèvres. Il a été pensé pour lutter contre les cernes, les rides, les poches et convient à tous les types de peau. Il est plus particulièrement destiné aux trentenaires qui ont une vie très active et des nuits très courtes et pour qui, les rides ne sont pas tout fait installées. Il possède également la technologie Clarins anti-pollution, ma foi on prend aussi.


Mais la vraie nouveauté, c'est son embout métallique pour un effet rafraichissant et décongestionnant.
Pour l'application du produit, c'est un vrai plus : on fait sortir le produit juste en-dessous et on masse avec l'embout métallique avec de légers mouvements circulaires tout autour de l'oeil. 

La texture du produit est assez légère et pénètre facilement. Vous pouvez également appliquer de l'anti-cerne sans crainte.La combinaison des deux a un effet apaisant sur le contour de l’œil. J'ai noté un dégonflement de mes yeux quasi instantanément, c'est magique. En l'utilisant régulièrement au début, puis de manière espacée (pour économiser le produit), j'ai été plus que satisfaite du résultat. Vous pouvez l'utiliser matin et soir mais je ne l'ai fait que le matin. Les ridules sont lissées, la peau est hydratée. L'effet défatiguant est assez bluffant. Bref, il donne meilleure mine.

Multi-Active Yeux 

Son Prix : 45 € Et oui, l'efficacité a un prix. A utiliser de manière occasionnelle, c'est largement suffisant.

lundi 8 mai 2017

Micro sérum hydra beauté, Chanel

Micro sérum hydra beauté, 30 ml

Comme je vous le disais dans mon précédent article, je ne suis pas du tout une adepte de sérums. Jusqu'à présent, je pensais que ce n'était qu'un gadjet de plus dans sa salle de bain, une nouvelle contrainte imposée à des fins commerciales. Bref, de par sa nature et par sa marque de luxe, je n'étais pas du tout prédisposée à  aimer ce produit. Et bien, je l'ai testé quand même parce que  je suis une petite curieuse et grand bien m'en a pris.

Comme toujours, les packaging Chanel sont simples et élégant : du blanc avec une bordure noire. Formé de microbulles de camélia, issue de la microfluidique, permettant de créer des bulles d'actif dont la pureté est préservée jusqu'à l'application. Le format tube est très pratique évidemment pour ce type de produit et permet de doser, pas de perte, rien à redire. En plus, figurez-vous qu'une toute petite noisette de produit suffit à hydrater l'ensemble de votre visage, le tube dure relativement longtemps. C'est donc aussi un bon investissement.

N'étant pas habituée aux sérums, j'ai beaucoup aimé la texture très fluide du produit. Principalement composé d'eau, il est très facile à étaler et à pénétrer dans la peau. Peu opaque, presque transparent même, il se rapproche de la texture d'un gel sans être aussi épais. Il se montre discret, ne colle pas, ne fait pas bouger le maquillage. Bref, on a l'impression de ne rien porter.

La promesse est tenue, la peau est visiblement plus belle : repulpée et éclatante, non je n'exagère pas. J'ai senti la différence, mon visage est comme lissé. Au bout de quelques jours à peine, il m'est devenu indispensable. J'ai également noté une nette diminution de l'apparence de mes pores. Bref, j'ai meilleure mine et ma peau me dit merci. En fait, on a vraiment l'impression qu'elle est désaltérée comme jamais.

L'odeur est également très agréable : elle ressemble à celle du "propre" avec une petite note de fond fleurie qui n'est pas entêtante du tout, la même que tous les soins Chanel.

C'est léger, frais, efficace, bref, j'adore !  Il a réussi à me convaincre sur la nécessité des sérums (je risque d'être déçue par d'autres produits d'autres marques, non ?). Enfin, j'ai surtout envie de ne plus le lâcher maintenant que je l'ai découvert...

Son Prix : 84 €. Vous l'aurez compris, c'est son seul point négatif.

vendredi 5 mai 2017

Qu'est-ce que le layering ?


Cela faisait très longtemps que je n'avais pas fait d'article pour répondre à une grande question beauté. Un peu partout, on entend ou on lit plutôt ce mot un peu barbare de "layering". Les néophytes se demandent encore ce que c'est que cette nouvelle tendance alors que d'autres beautistas l'ont déjà adoptée depuis longtemps. 

Et bien contrairement à ce que laisse penser ce terme, c'est une tendance qui nous vient d'Asie comme énormément de produits en ce moment (si vous êtes passés à côté de l'arrivée de la marque Tony Molly chez Sephora, allez jeter un coup d'oeil). L'idée, c'est de superposer les couches de soins pour prendre soin de sa peau (traduction littérale d'ailleurs. Ce qui a donné la traduction bien française de « mille-feuille » pour cette technique. Le layering peut donc être défini comme étant une routine de peau qui consiste à appliquer ses produits de beauté dans un ordre chronologique précis. Pourquoi est-ce important d’appliquer ses produits de soin dans un certain ordre ? Appliquer ses soins dans un certain ordre permet de profiter de chacun des bénéfices. Par exemple, si vous appliquez votre crème hydratante et ensuite votre sérum, ce dernier ne pourra pas pénétrer dans votre peau à cause de l’effet de la crème sur celle-ci. Autre exemple beaucoup de crèmes hydratantes contiennent de l’eau et si vous appliquez cette crème par-dessus une protection solaire, vous risquez de diluer votre protection qui n’aura donc plus aucune efficacité. Le principe est plus simple qu'il n'y parait, il faut en premier appliquer les produits les plus légers pour finir par les plus épais. Vous avez compris ? 

Comment faire ? 

Ca a l'air compliqué comme ça mais finalement, il est fort probable que vous utilisez déjà cette technique dans votre routine du matin et/ou du soir. En général, celle du matin est la moins lourde puisque question de timing oblige, on prend moins de temps pour appliquer ses soins, sans zapper certaines étapes essentielles tout de même (le nettoyant, le tonique, le soin hydratant et la protection, solaire).  Le soir, à peu de chose près, c'est la même chose : avant toute chose on se démaquille et on remplace sa protection solaire par une crème de nuit beaucoup plus riche que celle de jour. 

1- On nettoie obligatoirement pour enlever toute trace de pollution et d'impuretés sur la peau, qui se sont accumulées tout au long de la journée. Certains experts recommandent de faire un double nettoyage de la peau (encore un autre rituel coréen, mais je le déconseille malgré tout aux peaux sensibles). Pour  un nettoyage en profondeur, pensez aussi à exfolier votre peau une à deux fois par semaine (n'hésitez pas à me dire en commentaires si vous seriez intéressés par une routine cocooning).

2- L’utilisation d’un tonique. Ils avaient mauvaise réputation autrefois puisqu’ils risquaient de sensibiliser et d’irriter la peau. Ce n’est désormais plus le cas, vous pouvez utiliser un tonique les yeux fermés, votre peau n’en sera que plus belle. Il permettra selon son actif principal de resserrer vos pores ou tout simplement de préparer votre peau à recevoir une crème hydratante ou votre sérum. J'avoue ne pas vraiment utiliser ce genre de produits... Mais je pense à utiliser de l'eau de rose pour son côté astringent et naturel qui me permettrait justement de me familiariser avec cette habitude. 

3- On hydrate une première fois. On commence par appliquer un sérum qui aura pour but de lutter contre un problème précis. Sa formule hyper concentrée est donc plus efficace. A vous de le choisir en fonction de vos besoins. Je n'utilisais pas ce type de produits. J'ai toujours pensé que c'était une invention commerciale de ces dernières années et qui n'était pas plus utile qu'une crème. J'ai un peu changé d'avis après avoir testé l'un d'entre eux dont je vous parlerai dans mon prochain article (ah, ah, je vous fais le teaser... Vous voulez savoir de quel produit je parle, n'est-ce pas ?). 

4- On s'occupe de ses yeux ou plutôt de ses proches / cernes. C'est la partie la plus fine et la plus fragile de votre visage, il ne faut pas la négliger. Selon vos besoins, il existe différents types de produit. Après le sérum, je vous parlerai aussi d'un tout nouveau produit qui m'a changé la vie.

5- L'hydratation finale. On parfait tout ce qu'on vient de faire précédemment par sa crème hydratante (de jour ou de nuit). Si vous ne devez garder que quelques étapes de toute ceci, c'est bien évidemment le nettoyage et l'hydratation, quel que soit votre type de peau. Il en existe suffisamment sur le marché et à tous les prix pour que vous trouviez forcément votre bonheur. 

---------------------------------------

 
Vous l'aurez compris, pour préparer cet article j'ai testé différents soins pour la peau et je vous ferai part de mes découvertes dans de prochains billets. Et vous, en quoi consiste votre routine ? Quelles étapes effectuez-vous et quelles sont celles sur lesquelles vous faites l'impasse ?

mardi 2 mai 2017

Le ciel de la chappelle Sixtine, Léon Morell

Le Ciel de la chapelle sixtine par MorellRésumé : Marqué depuis sa plus tendre enfance par une rencontre avec Michel- Ange, Aurelio, un jeune paysan d'une rare beauté, se rend à Rome pour se mettre au service du plus grand artiste de son temps. À 33 ans, Michel- Ange s'estime davantage sculpteur que peintre ; pourtant, Jules II, le « Papa terribile » de la Renaissance, s'obstine à lui confier la décoration de la voûte de la chapelle Sixtine. Juché sur un échafaudage à 18 mètres du sol, sa barbe tournée vers le ciel et la peinture dégoulinant sur son visage, Michel-Ange réussit le tour de force de réaliser ces fresques qui feront sa gloire. Une prouesse qu'il doit essentiellement à l'indéfectible soutien d'Aurelio, sa muse, mais également à la réalisation en parallèle d'une mystérieuse commande qui pourrait bien lui coûter la vie : une sculpture de l'un des personnages les plus sulfureux de la cité éternelle. Sans jamais s'éloigner de la vérité historique, Léon Morell retrace la période romaine de Michel-Ange, quatre années durant lesquelles, entre jalousies et luttes de pouvoir, il aura su créer l'un des plus grands chefs d'oeuvre de la peinture de la Renaissance italienne.

Quatrième de couverture : Au printemps 1598, le jeune Aurelio quitte la ferme de ses parents pour la plus belle et décadente ville du monde : Rome. Depuis qu'il est enfant, il n'a qu'un rêve, devenir sculpteur et travailler avec il gigante, le génie, Michel-Ange. Mais l'artiste a dû abandonner son art, contraint par le puissant pape Jules II à se consacrer à un autre projet, peindre le plafond de la chapelle Sixtine. Engagé comme modèle et apprenti, Aurelio assistera aux tourments quotidiens du maestro, aux terribles luttes de pouvoir qui agitent Rome et à la création du plus grand chef-d'ouvre de la Renaissance.

Mon avis : J'ai trouvé tout à fait fascinant cette incursion dans le travail d'un artiste. L'ouvrage est bien documenté et j'ai énormément appris du travail d'un fresquiste. L'envers de décor permet de mieux comprendre cet univers particulier, tout le travail que cela demande et bien sûr, le talent. 
Ce roman historique s'est construit autour du personnage un peu ténébreux et mystérieux de Michelangelo dont la nature se prête déjà à l'imagination. C'était un artiste résolument romanesque dont la proximité avec les personnalités de l'époque et sa rivalité avec les autres artistes a suscité bon nombre d'histoires, vraies ou pas. Basé sur le mythe Michel-Ange, ce roman met donc en exergue un artiste génial mais torturé, incompris, solitaire, jalousé et harcelé par sa famille.
Les sources historiques utilisées pour écrire ce roman ne sont pas indiquées, mais différents détails permettent de supposer que l'auteur s'est fortement appuyé sur les biographies élogieuses de Giorgio Vasari et d'Ascanio Condivi, écrites du vivant de l'artiste et à l'origine du mythe Michel-Ange. Un mythe soigneusement entretenu au cours des siècles suivants, notamment par ses descendants, dont l'un d'eux n'hésita pas à modifier les sonnets écrits par Michel-Ange pour faire taire les rumeurs homosexuelles à son sujet.

Résultat de recherche d'images pour "la chapelle sixtine"Pour aller plus loin : L'idéal serait évidemment de se rendre sur place et d'aller visiter la chapelle Sixtine pour admirer tout ce travail monumental. Bon, évidemment, ce n'est pas très accessible pour tout le monde.