jeudi 19 avril 2018

Tuto make up tendance

Je poursuis sur ma lancée avec des couleurs chaudes pour vous proposer aujourd'hui un maquillage inspiré des tendances actuelles où le rouge est à l'honneur. Et vous allez voir, c'est simplissime !

1- Pour commencer, on marque le creux de paupière avec une couleur oranger (fard "Snobby", The Balm). On va passer par-dessus de manière moins précise, beaucoup plus large avec un rose vif (blush "Griotte", Christian Dior). 

2- On applique en coin externe un fard prune mais qui a des sous-tons plus foncés, presque bruns (fard "Sexy", The Balm) et que l'on fait remonter jusqu'au creux de paupière mais de manière très précise en suivant les délimitations de l'oranger.

3- Sur la paupière mobile, en couleur principale, on va utiliser un bordeaux foncé légèrement satiné (blush "Figue", Christian Dior). Je l'applique de façon très légère pour ne pas ressembler à un clown, libre à vous d'insister si vous voulez plus d'intensité.

4- Enfin, pour souligner le regard, en ras de cils inférieurs, on applique les mêmes fards rose (blush "Griotte", Christian Dior) et prune (fard "Sexy", The Balm. Bien évidemment, on ne peut se passer d'un trait eye-liner et d'une couche de mascara.  

5- En ce qui me concerne, je trouve encore une fois que le nude convient parfaitement à ce type de maquillage et j'ai choisi de me tourner une fois de plus de me tourner vers une version crémeuse avec des nacres très discrètes pour apporter plus de luminosité à l'ensemble (Rouge Shine n°09, Sephora).

Et voilà, comment réaliser un maquillage tendance avec très peu de matériel. Je me répète mais inutile de racheter des palettes hors de prix, servez-vous de vos blushs. 
 
Produits utilisés pour ce make up:
Palette Nude The Tude, The Balm 
Palette Blush et Ombres à paupière Compact, Christian Dior
Eye-liner "Schwing", The Balm
Mascara Endure Water-Resistant, Arrow
Rouge à lèvres Rouge Shine "n°09", Sephora

vendredi 13 avril 2018

Test Gel de Bain, Yuthika

 Gel de bain coconut, 250 ml


Yuthika est une marque thaïlandaise que je ne connaissais pas et qui se veut inspirée de produits naturels, sans parabens et sans silicones. Malheureusement, bien que la marque soit soucieuse de notre bien-être et propose des produits avec au minimum 95% d’ingrédients d’origine naturelle, elle n'est pas sans reproches et contient des sulfates. En sanskrit, Yuthika signifie "jasmin blanc". En Thaïlande, il est utilisé dans les recettes de beauté traditionnelles ou comme fleur sacrée dans les cérémonies. Véritablement ancré dans la culture thaïlandaise, le jasmin est aussi réputé pour ses propriétés contre le vieillissement cutané. Vous voyez le rapport au bien-être ? On se croirait presque déjà dans un spa... Faites appel à votre imagination et à vos sens...

Il existe plusieurs parfums : jasmin, verveine, thé au gingembre, sakura, camélia et noix de coco (les six disponibles en France sur les dix existants). Chaque gamme se décline en plusieurs produits pour satisfaire nos envies gourmandes : huiles de massage, lotions pour le corps, crèmes pour les mains et les gels de bain.

J'ai choisi de tester le gel de bain à la noix de coco. Pour ceux qui ne connaissent pas encore le principe des gels de bain, c'est simple : vous pouvez utiliser le produit comme un gel douche classique ou bien en verser quelques gouttes dans votre bain. La texture fluide se diluera avec l'eau chaude et vous laissera la peau toute douce.

La noix de coco est un ingrédient très prisé en Asie pour son eau riche en nutriment qui maintient l’hydratation de la peau et la rend éclatante. Je peux vous dire que je ne suis pas du tout déçue par mon choix. L'odeur est tout simplement enivrante mais pas du tout écœurante. On n'a pas l'impression de que le parfum est chimique, il est simplement sucré, gourmand et donne envie de croquer dans le fruit. Il permet de s'envelopper et de faire de notre bain/douche, un véritable moment de relaxation et de détente. Non, non, ce n'est pas une blague. Je regrette toutefois que l'odeur s'estompe rapidement une fois la peau séchée.

Le packaging se veut un brin retro avec son plastique ambré, voire un peu suranné, et joue la carte du vintage un peu chic. Vous pourrez afficher toute votre collection de produits avec ses différents parfums sur votre baignoire et l'intégrer à votre déco.

La texture du produit n'a rien d'originale, c'est un gel assez  épais qui ne mousse pas vraiment si vous l'appliquez directement sur la peau. Toutefois, il reste facile d'utilisation et agréable à appliquer. Son aspect est transparent (donc sans colorant). En plus, il se rince rapidement.

Enrichi en noix de coco, en aloe vera et en vitamines B en ce qui concerne celui-ci, il respecte les peaux sensibles et laisse une peau soyeuse.

Son Prix: 9, 50 €, c'est pas donné mais encore assez accessible au vu de la qualité du produit

samedi 7 avril 2018

Test Hope in a Jar, Philosophy

Hope in a jar

L'année dernière, je vous avais déjà parlé de la marque Philosophy, laquelle est très appréciée de toutes les fashionistas. Lors du test du nettoyant visage, je vous avais fait part de ma déception et de mon incompréhension par rapport au buzz autour de la marque. Comme je suis plutôt persévérante, j'ai décidé d'accorder une seconde chance aux produits de la marque en testant la crème hydratante. Elle fait donc partie de la routine recommandée pour prendre soin de son visage, il est conseillé de l'associer aux autres produits pour plus d'efficacité, une à deux fois par jour (bien qu'il existe une crème spécifique pour la nuit), mais je préfère la tester seule pour en voir réellement les effets sur ma peau. Cette crème est donc adaptée à tous les types de peau et promet une bonne hydratation et de former une barrière cutanée contre les agressions extérieures. Néanmoins, elle contient du paraben...

Parmi la liste des ingrédients, il est à noter la présence d'acide lactique. Ainsi, la crème fonctionne également comme un léger exfoliant: elle donne à notre peau un teint plus uniforme, une texture de peau plus fine et plus lisse et elle resserre les pores.
On peut dire d'ailleurs que la marque place la barre assez haute. En effet, le nom de la crème veut littéralement dire "de l'espoir en bouteille". Plutôt prétentieux... Sur le packaging, on peut lire également qu'il s'agit d'une "crème de renommée internationale". En soi, c'est pas faux, mais ce n'est pas un gage de qualité...
Le design est toujours aussi  sobre, un fond blanc et de belles écritures noires avec des jeux sur l’italique, de quoi afficher le tube dans sa salle de bain sans complexes. Il est très photogénique,  ce qui explique peut-être sa renommée... Il existe différents formats en tube ou en pot selon la contenance choisie donc adaptée à votre utilisation.

La texture est très aqueuse, voire liquide. Vous pouvez voir sur la photo que la "crème" coule sur ma main, presque comme de l'eau. Sa couleur transparente et sa texture fluide permettent une pénétration très rapide dans l'épiderme. On  ne la sent pas du tout une fois étalée. Les personnes qui préfèrent les textures très légères apprécieront. Vous pourrez également vous en servir comme base de maquillage.

Toutefois, et c'est beaucoup plus dérangeant, cette étrange odeur de plastique reste encore une fois. Ce n'est donc pas très agréable pour un produit de beauté et encore moins pour une crème pour le visage. Honnêtement, si tous les produits de la routine soins sentent comme ça, je la fuirai volontiers...

Côté hydratation, je ne la trouve pas particulièrement efficace. Bien au contraire, presque immédiatement après l'application, j'ai la sensation que la peau me tire. Ce ne devrait pas arriver aussi rapidement, non ? C'est presque comme si la texture liquide de la crème avait besoin d'aspirer à elle toute l'eau contenue dans ma peau. Une fois de plus, je déconseille aux peaux sensibles et/ou sèches... La peau absorbe le produit mais n'est pas nourrie donc pour moi, cette crème est inutile. Je n'ai pas noté non plus une diminution de l'apparence des mes pores malheureusement.

Mon avis : Vous l'aurez compris, encore une fois, malgré l'engouement autour des soins Philosophy, je n'ai pas été convaincue par la crème tout autant que par le nettoyant visage.

lundi 2 avril 2018

Tuto make up de Pâques



 Oh là les fêtes de famille et vous n'avez pas d'inspiration pour vous maquiller ? Une fois n'est pas coutume, je sors de ma zone de confort et vous propose un maquillage plus coloré, aux tons chauds et plutôt tendance avec ces couleurs oranger.  Je vais vous montrer qu'on peut tout faire avec une seule palette donc en utilisant le moins de produit possible.

1- Pour commencer, on creuse la paupière avec une couleur oranger, chaude aux sous-tons rouge (Or mauve, Christian Dior). On utilise un pinceau pour flouter et estomper avec une couleur brique (Griotte, Christian Dior). Comme vous pouvez le constater, vos pouvez utiliser un blush si vous ne possédez pas ce type de couleurs dans vos palettes. Le tout est de bien estomper pour dégrader les couleurs. 

2- Pour la couleur principale, on utilise une teinte mauve (Or mauve, Christian Dior) que l'on applique progressivement en partant du coin externe et que l'on étire ensuite petit à petit sur toute la paupière. N'hésitez pas à en rajouter en coin externe pour plus d'intensité en fonction de ce que vous voulez comme résultat. 

3- En ras ce cils inférieurs, j'ai choisi de faire un contraste en utilisant une couleur corail (Or mauve, Christian Dior), toujours un blush. Etape facultative, pour illuminer le coin interne, vous pouvez rajouter une pointe de doré. Enfin, on ne zappe pas l'étape de l'eye-liner et du mascara bien sûr. 

4- Sur la bouche, la couleur parfaite pour moi, c'est un nude à effet satiné sur les lèvres pour adoucir le tout (Rouge Shine n°09, Sephora).

------------------------
Produits utilisés pour ce make up:
Palette Blush et Ombres à paupière Compact, Christian Dior 
Eye-liner "Schwing", The Balm
Mascara Endure Water-Resistant, Arrow
Rouge à lèvres Rouge Shine "n°09", Sephora

mercredi 28 mars 2018

Les nouveautés de mars



Ce mois-ci, bien qu'il n'a pas été de tout repos, j'ai eu l'occasion de tester quelques nouveautés. J'ai pris plaisir à me réapproprier mon corps, mon maquillage. Ça fait du bien au moral. 

Résultat de recherche d'images pour "shampooing kueshi"Shampooing revitalisant, Kueshi :

Mes cheveux étant un peu ternes, j'ai cherché à leur donner un nouveau souffle avec cette marque que je ne connaissais pas et qui est difficile à trouver. Malheureusement, la composition ne me plait pas et je trouve qu'il ne mousse pas ce qui est assez déstabilisant en ce qui me concerne : j'ai l'impression de ne pas le laver les cheveux. Néanmoins, pour ceux que cela intéresse, c'est un shampooing cruelty free.

SAFORELLE SOIN LAVANT DOUX 250ML 
Soin lavant doux, Saforelle :
Je n'utilise jamais ce type de produit. Avec mon accouchement, j'ai bien été obligée de m'y mettre. J'ai choisi de me tourner vers une valeur sûre dans ce domaine pour prendre soin de mon intimité. Ce n'est certes pas l'idéal mais au moins, il est formulé sans savon, suffisamment doux donc et sans paraben ce que je ne pensais pas pour une marque aussi connue.
Rouge a lèvres Rouge Shine, n°09, Sephora :
Je vous l'accorde, la tendance de saison est plutôt aux couleurs flashy et mates mais, ces temps-ci, j'avais plutôt envie de nude. Au mois de juin l'année dernière, je vous avais parlé de la version mate et cette fois-ci, j'ai choisi de me tourner vers un fini brillant avec des micro-nacres. Il a une très bonne tenue sur les lèvres. La marque Sephora est une valeur sûre...




Vernis 4,9 ml, Konad :

Cela faisait très longtemps que je n'avais pas utilisé ces vernis spécialisés dans le nail art. Je dois dire que je ne m'attendais pas à des textures aussi fluides, plus habituées aux vernis plus opaques de la marque. Ceux-ci étant irisés, ceci explique peut-être cela. Malheureusement, je pense qu'étant moins opaques, les dessins sont donc aussi moins visibles sur les ongles. A voir en fonction de ce que l'on souhaite faire mais pour les personnes qui recherchent quelque chose de discret, ça peut être une bonne option.

vendredi 23 mars 2018

La disparition de Josef Mengele, Olivier Guez

La disparition de Josef Mengele  par Guez Résumé : Josef Mengele est souvent considéré comme l'un des pires criminels nazis, « le symbole de la cruauté nazie », pour le président du tribunal de Yad Vashem, le procureur général du procès d'Eichmann. Un tortionnaire de la pire espèce qui, comme Klaus Barbie et beaucoup d'autres, a bénéficié d'aides et de complicités pour se cacher en Amérique latine. A commencer par celle de l'argentin Peron, favorable aux nazis, qui rêvait pour son pays d'une destinée exceptionnelle, quand les Soviétiques et les Américains se seraient anéantis à coups de bombes atomiques.
Mengele a aussi été soutenu financièrement par sa famille, des riches industriels de Günzburg en Bavière qui ne souhaitaient pas qu'il soit arrêté parce qu'ils risquaient d'être associés à lui. Mais après une période relativement sereine, Mengele a vécu constamment sur le qui vive, dans la peur d'être pris et jugé, et probablement exécuté comme Eichmann qu'il a croisé dans son exil.

Quatrième de couverture : 1949: Josef Mengele arrive en Argentine.
Caché derrière divers pseudonymes, l’ancien médecin tortionnaire à Auschwitz croit pouvoir s’inventer une nouvelle vie à Buenos Aires. L’Argentine de Perón est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et le médecin SS doit s’enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance de planque en planque, déguisé et rongé par l’angoisse, ne connaîtra plus de répit... jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979.
Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet, trente ans durant?
La Disparition de Josef Mengele est une plongée inouïe au coeur des ténèbres. Anciens nazis, agents du Mossad, femmes cupides et dictateurs d’opérette évoluent dans un monde corrompu par le fanatisme, la realpolitik, l’argent et l’ambition. Voici l’odyssée dantesque de Josef Mengele en Amérique du Sud. Le roman-vrai de sa cavale après-guerre.

Mon avis : J'ai eu beaucoup de mal à me concentrer sur cette lecture. Les phrases, les pages et les chapitres se succèdent mais on ne comprend pas vraiment la cohérence de l'ensemble et le but de l'auteur. Peut-être cela tient-il à mon état d'esprit personnel car habituellement c'est un type d'ouvrage qui m'intéresse énormément. Néanmoins, dans ce récit, il n'y a pas grand intérêt à explorer le point de vue nazi et à interpréter la fuite de Josef Mengele à travers l'Amérique du Sud. L'auteur est bien documenté mais de là à relater la peur qu'a pu ressentir son personnage principal... Il ne s'agit que d'un roman historique pour ma part et la différence avec l'enquête journalistique est de taille.

Pour aller plus loin : Pourquoi s'acharner sur les criminels nazis après tant d'années ? Qu'est-ce que cela peut apporter ? La justice ? La paix pour les survivants et autres familles de victimes ? Pour aller plus loin dans cette réflexion, je vous invite à lire ou à relire les Mémoires des Klarsfeld qui reviennent sur quarante-cinq années de militantisme, poursuivant par ce geste leur combat pour la mémoire des victimes de la Shoah. Leur témoignage est précieux pour nous aider à mieux comprendre l'état d'esprit des années 1960 et l'importance du devoir de mémoire.

Je reviens après une longue absence dont vous n'avez pas eu conscience évidemment ^ ^ J'ai accouché beaucoup plus tôt que prévu. Heureusement que j'avais planifié des articles depuis plusieurs mois pour trouver le temps de prendre un nouveau rythme. Vous vous doutez que l'arrivée de bébé n'est pas de tout repos et que cela modifie quelque peu mon emploi du temps. Néanmoins, j'ai décidé de continuer à planifier des articles à l'avance pour ne jamais être prise au dépourvu. Aussi, je m'excuse si tous les sujets ne sont pas forcément d'actualité.

dimanche 18 mars 2018

Test Gommage Corps Revitalisant aux Cristaux Marins de Patyka

  Gommage Corps Revitalisant aux Cristaux Marins, 150 ml


Cela faisait très longtemps que j'avais envie de tester cette marque dont je n'ai entendu que du bien. En plus d'être bio, ses produits sont relativement accessibles en terme de prix au vu de la qualité de ceux-ci. Aussi, j'ai décidé de me lancer et de tester leur gommage. N'ayant pas été très satisfaite des derniers soins testés, je partais avec un niveau d'exigence assez élevé. 

Formulé sans parabens, PEG, silicones, phtalates, ni colorant de synthèse, les ingrédients ne sont pas tous tops notamment le sulfate et le sel d'aluminium... De plus, malgré les différents labels bio, on remarque que seuls 99,5% du total des ingrédients sont d'origine naturelle et 11,6% du total des ingrédients sont issus de l'Agriculture Biologique. On peut mieux faire.

Les principaux actifs du produits sont :

- Sève d’Aloe Vera : riche en glycoprotéines, en vitamines et oligo-élements, elle possède des vertus hydratantes, apaisantes et tonifiantes.

- Cristaux de Sels Marins : affinent le grain de peau grâce à leurs propriétés astringentes, revitalisantes et stimulantes.

- Graines de Pavot : riches en minéraux et en acides gras tels que les omégas 3, elles exfolient en profondeur, stimulent le renouvellement cellulaire et la circulation sanguine.

Le packaging sous forme de tube est pratique, facile à attraper et à reposer sous la douche. Sobre avec son fond blanc et son écriture noire, il reste élégant dans la salle de bain et trouvera facilement sa place auprès de vos autres cosmétiques.

C'est un gommage à base de cristaux marins dont les grains sont assez gros. Et là, en frottant bien sur peau humide ou sèche, on sent la différence. Il semble réellement efficace, la peau est douce et débarrassée de toutes les cellules mortes dès la première utilisation. Bien évidemment, pour un résultat optimal, il faut continuer sur votre lancée et l'appliquer environ deux fois par semaine (je l'ai tellement adoré que le tube descend à vitesse grand V et pourtant, la contenance est plus que correcte).  Il faut compter un bon mois d'utilisation.

La texture gel transparent est assez facile à appliquer et à frotter sur le corps. Il mousse légèrement au contact de l'eau ce qui rend le rinçage très facile. Tous les petits cristaux partent sans problème.

Alors que de base je ne suis pas fan des parfums iodés, je trouve que l'odeur du produit, pas du tout entêtante, est très apaisante. On se détend vite au contact du produit pour une pause bien-être. 
Petit bémol, il serait déconseillé aux femmes enceintes. Je ne comprends pas trop pourquoi et personnellement je l'ai utilisé pendant ma grossesse. 
Je crois que je suis revenue de ma série noire concernant les gommages. On a vraiment l'impression d'avoir la qualité institut à la maison. En effet, les vertus entre autre vantées étant la tonicité, je trouve effectivement qu'après utilisation on est comme revigoré et reboosté à bloc.

Son Prix : 26 € et oui, c'est un soin bio. Certes, c’est un investissement mais qui selon moi en vaut la peine.

Je vous informe qu'il s'agit du dernier article préparé à l'avance en vue de mon accouchement. J'espère vous retrouver très vite à un rythme un peu plus régulier et en attendant je vous demande d'être patient et indulgent.